Alexandre Groleau soulève le trophée des champions du tournoi bantam Royal-Brassard dans la catégorie AAA. Avec son partenaire Simon Couroux, il a gagné le trophée du meilleur duo de gardiens du tournoi.

Royal-Brassard: l'Outaouais conserve ses trois titres

Pour une deuxième année consécutive, les équipes de hockey bantam de l'Outaouais ont été impitoyables au tournoi Royal-Brassard disputé dans leur cour.
L'an dernier, les équipes régionales avaient écrit l'histoire du tournoi en s'emparant des trois titres à l'enjeu. Ne reculant devant rien, elles ont récidivé l'exploit en 2017 en raflant les championnats dans les catégories AAA, AAA relève et AA !
Samedi, cinq des six équipes locales étaient toujours en vie et elles ont toutes envoyé la visite chez elle en remportant chacun de leurs six matches à l'horaire. Des 38 équipes qui avaient amorcé le tournoi jeudi, l'Outaouais comptait cinq représentants parmi les 12 équipes dans les carrés d'as dimanche matin.
Coup sur coup, les Mariniers d'Aylmer (AA), l'Intrépide de l'Outaouais AAA relève et AAA ont profité des appuis de la forte foule du Complexe Branchaud-Brière pour compléter le triplé local.
L'Intrépide bantam AAA
Équipe favorite dans la catégorie AAA, l'Intrépide a mis du temps à se mettre en marche en perdant ses deux premiers duels du tournoi, mais la troupe d'Yves Dagenais a montré un tout autre visage une fois qu'elle a eu le couteau à la gorge.
Faisant face à l'élimination, l'Intrépide a eu raison du National de Montréal 6-1, puis du Collège Français 8-1 samedi.
Ça n'a même pas été proche dans la demi-finale remportée 9-3 contre Rouyn-Noranda dimanche suivi d'un autre match à sens unique en finale contre les Lions du Lac St-Louis.
Ceux-ci avaient vaincu l'Outaouais 2-1 en fusillade pendant la phase préliminaire, mais l'Intrépide s'est vengé avec un gain de 7-2 en finale.
« Nous avons répété le même scénario que l'an dernier en perdant nos deux premiers matches pour gagner tous les autres, a expliqué l'attaquant William Dagenais. Nous avions bien joué dans les deux premiers matches, mais ça n'avait pas roulé pour nous. Nous n'avons pas lâché. Nos deux défaites nous ont donné le goût de tout donner pour garder notre titre. »
Hendrix Lapierre a été le meilleur marqueur du tournoi avec six buts et 13 points en six parties.
L'Intrépide AAA relève
L'Intrépide AAA relève a connu un parcours parfait de cinq victoires. Il a gagné tous ces matches par une marge d'au moins trois buts, incluant la demi-finale 7-1 contre les Sélects du Nord et la finale 6-3 contre les Sénateurs de Laval. Pourtant, ces derniers n'avaient accordé que trois buts avant d'affronter l'Intrépide.
« Notre groupe de joueurs a perdu en finale de la Coupe Dodge l'an dernier et il avait perdu deux fois en demi-finale de tournoi cette année. C'était des défaites crève-coeur, mais là, nous sommes en belle progression. Nous avons été dans le top-3 du Québec toute l'année avant ce tournoi. Nous sommes de retour avec l'intention d'y rester », a souligné l'entraîneur Benoît Branchaud.
Les Mariniers d'Aylmer AA
De leur côté, les Mariniers d'Aylmer ont surpris les Loups des Collines 3-2 en demi-finale pour ensuite effacer un retard de 2-4 en finale en profitant de trois buts consécutifs sur une pénalité majeure pour renverser les Étoiles du St-Laurent 5-4 dans un match chaudement disputé.
Quand les Loups sont tombés aux mains des Mariniers, c'était leur première défaite en 19 matches de tournoi cette année.
« Nous sommes leur bête noire ! Ils ont perdu cinq matches cette année : chaque fois contre nous », s'est exclamé l'entraîneur des vainqueurs, Patrick Tanguay.
Les Mariniers ont remporté leurs six matches de la semaine.