Les ventes du groupe des produits alimentaires, des boissons et du tabac ont perdu 0,4 % à 10,7 milliards $.

Recul du commerce de gros au Canada

Les ventes des grossistes ont diminué de 0,1 % en août pour s'établir à 55,3 milliards $, a indiqué mardi Statistique Canada.
Les économistes misaient plutôt sur un gain de 0,2 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.
Exprimée en volume, les ventes des grossistes ont diminué de 0,5 % en août, selon l'agence fédérale.
Les ventes ont reculé dans quatre sous-secteurs, incluant celui des machines, du matériel et des fournitures, qui a cédé 2,4 %. Ses ventes se sont établies à 11,0 milliards $, son plus faible niveau depuis avril 2014.
Le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a aussi retraité de 1,2 % à 10,1 milliards $, tandis que les ventes du groupe des produits alimentaires, des boissons et du tabac ont perdu 0,4 % à 10,7 milliards $.
Les ventes du sous-secteur des produits divers ont augmenté de 4,3 % à 7,3 milliards $, son plus haut niveau en quatre mois, ce qui a compensé en partie les baisses des autres secteurs.
Le sous-secteur des matériaux et fournitures de construction a vu ses ventes progresser de 1,0 % à 7,7 milliards $.
Dans les provinces
Les ventes des grossistes ont diminué dans six provinces. L'Ontario a vu les siennes rétrécir de 1,1 % à 27,7 milliards $.
Les grossistes de la Saskatchewan ont enregistré une première hausse de leurs ventes en huit mois, avec un gain de 9,3 % à 2,3 milliards $ stimulé par l'industrie des fournitures agricoles. Les ventes des grossistes du Manitoba ont aussi augmenté de 5,8 % à 1,5 milliard $.