Marguerite Duras

Raviver l'esprit de Marguerite Duras

La voix de Marguerite Duras s'est tue en 1996, mais le centenaire de sa naissance et la présentation de L'homme atlantique (et La maladie de la mort) au Centre national des arts (CNA) donnent l'occasion de l'entendre sur les planches.
Au programme : cette pièce de théâtre mise en scène par Christian Lapointe, accompagnée d'une lecture publique donnée par Marie-Thérèse Fortin de L'Amant, roman prix Goncourt il y a 30 ans, exactement.
Un autre anniversaire, une raison de plus de découvrir le style unique, musical et hypnotique d'une figure majeure de la littérature française.
La vie de Marguerite Duras
1914: Naissance le 4 avril à Gia Dinh, dans le sud du Vietnam.1932: Retour en France pour ses études.1933: Licence en droit ; rencontre Robert Antelme (l'épouse en 1939).1943: Entre dans la Résistance ; publie Les Impudents et La Vie tranquille.1944: Arrestation de son époux, déporté à Dachau ; Duras s'inscrit au Parti communiste français (PCF).1947: Se remarie avec Dionys Mascolo, naissance d'un fils, Jean.1950: Quitte le PCF ; publie Un Barrage contre le Pacifique.1957: Rencontre Gérard Jarlot, avec qui elle collaborera pour de nombreuses adaptations théâtrales ou cinématographiques ; se sépare de D. Mascolo.1958: Dialogues d'Hiroshima mon amour, réalisé par Alain Resnais.1960-1967: Milite activement contre la guerre d'Algérie.1964: Publie Le Ravissement de Lol V. Stein.1968: Création de L'Amante anglaise dans une mise en scène de Claude Régy; milite aux côtés des étudiants.1971: Signe le manifeste 343 pour le droit des femmes à l'avortement.1972: Écrit India Song et La Femme du Gange qu'elle réalise (avec Catherine Sellers, Gérard Depardieu, D. Mascolo).1973: India Song devient une pièce de théâtre ; également réalisée au cinéma (sortie en 1975).1981: Donne une série de conférences de presse à Montréal et filme L'homme atlantique en prenant son compagnon Yann Andréa comme acteur.1982: Cure de désintoxication; parution de la pièce Savannah Bay, et La Maladie de la mort.1983: Grand prix du théâtre de l'Académie Française.1984: Publie le roman L'Amant ; Prix Goncourt.1985: Publie la pièce La Musica deuxième ; écrit Yann Andréa Steiner sur la rencontre avec son dernier amant (1992).1996: Meurt le 3 mars à Paris.