Le Gatinois Phillippe Aumont effectuera son troisième départ avec les Champions samedi dans la série fort attendue contre l'équipe nationale de Cuba. Il sera à la recherche d'une première victoire dans la Ligue Can-Am.

Place à la série contre les Cubains

À l'exception du match où Éric Gagné a lancé pour les Champions d'Ottawa, la série contre l'équipe nationale de Cuba a assurément été l'attraction principale au stade RCGT l'an dernier.
La troupe de Hal Lanier avait balayé la série de trois matches au grand plaisir des 16 386 spectateurs qui avaient franchi les tourniquets du stade. C'était une excellente moyenne de 5462 par rencontre. Les Cubains sont de retour en ville ce week-end et leur visite arrive au bon moment puisque le mauvais cocktail météo jumelé aux performances décevantes du club sur le terrain ont éloigné les partisans cette saison. En moyenne, les Champions ont attiré 1300 spectateurs à leurs 11 premiers matches locaux.
À sa deuxième tournée de la Ligue Can-Am, l'équipe cubaine n'a pas généré le même engouement à ses récents arrêts à Trois-Rivières et Québec. Les Champions ne sont pas en reste. Ils pourront difficilement faire mieux que l'an dernier aux guichets, mais ils s'attendent quand même à susciter l'intérêt des amateurs de baseball.
Les matches du prochain week-end seront assurément les plus courus de la saison. Déjà, toutes les loges ont été réservées pour le match de la fête de Pères dimanche.
Le Gatinois Phillippe Aumont sera également le lanceur partant du match de samedi. Son premier départ avait été annoncé à la dernière minute. Cette fois, ses admirateurs seront mieux préparés pour venir le voir en action.
« La série contre Cuba génère encore de l'intérêt. Ils n'ont pas un vilain club. C'est une formation plus jeune que l'an dernier. Ils ont le frère de Yoenis Cespedes (Yoelkis) des Mets de New York dans leur alignement. Nous espérons seulement que la météo va coopérer. La prévente va bien, mais la majorité des nos partisans achètent leurs billets le jour d'un match », a expliqué le directeur du marketing des Champions, Craig Rickenback.
L'équipe cubaine avait montré un dossier de 11-9 à sa première tournée de la Ligue Can-Am. Avant d'affronter les Capitales à Québec jeudi soir, ils avaient gagné trois matches sur sept.
Lanier furieux
Généralement de commerce agréable, le gérant Hal Lanier a choisi de ne pas parler aux médias après la défaite de 6-5 des Champions mercredi à Québec. Son club venait de perdre une avance de 5-0 en neuvième manche. Jeudi, il avait pris le temps de décompresser.
« Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai été aussi furieux. À Trois-Rivières, nous avons toujours connu une mauvaise manche. Nous avons donné des manches de 10, 5 et 6 points. Notre enclos de relève est boiteux. Nous avons besoin de renforts et j'espère que la tenue du repêchage du baseball majeur va nous aider en ce sens. »
Les Champions ont cumulé une fiche de 5-18 après avoir gagné leurs cinq premiers matches de la saison. « C'est décevant. Personne ne s'attendait à ce qu'on se retrouve dans cette position. Comme équipe, il faut s'améliorer dans toutes les phases du jeu. »