Lors du passage de la Coupe Davis à Ottawa, plus de 7400 spectateurs ont assisté à la finale du dimanche. Autant de gens s'étaient déplacés lors du match en double.

Ottawa veut encore accueillir la Coupe Davis

Le Canada saura à la mi-juillet qui sera son prochain adversaire en Coupe Davis. Du même coup, il apprendra si ces parties éliminatoires afin de demeurer dans le groupe mondial seront présentées à la maison ou non.
Et si ces joutes doivent se dérouler en sol canadien, quelle ville sera choisie afin d'accueillir ces matches cruciaux en septembre ?
Ottawa ferait partie du lot des intéressés.
Ses dirigeants ont même déjà passé le message à Tennis Canada, a-t-on appris.
L'aréna de la Place TD avait été hôte de l'affrontement de premier tour du groupe mondial entre la Grande-Bretagne et le Canada, il y a sept semaines. Un record d'assistance pour des joutes de la Coupe Davis au pays a été battu.
Plus de 7400 spectateurs ont assisté à la finale du dimanche. Autant de gens s'étaient déplacés lors du match en double.
Environ 6900 personnes avaient été témoins des deux premières joutes en simple le vendredi.
« Nous nous sommes assuré de dire aux gens de Tennis Canada, avant leur départ, que nous sommes intéressés à présenter à nouveau des matches de la Coupe Davis », a confié au Droit Valerie Hughes, la directrice des événements d'Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), l'organisme qui gère la Place TD.
« Nous avons adoré ce que nous avons vu. L'aréna était parfait pour ce type de compétition. La transformation de l'endroit d'une surface glacée à une surface de tennis s'est bien déroulée. Puis il s'agissait d'un événement de qualité. Tennis Canada est une machine bien huilée et ce fut facile de travailler avec cette organisation. »
Surtout, ce fut la réaction de la foule qui a emballé les dirigeants de la Place TD.
« Les spectateurs ont été la clé du succès. Nous savions qu'il y avait une solide communauté tennistique dans la région. Le moment était propice pour présenter un pareil événement », a rappelé Hughes.
La Coupe Davis ne s'était pas arrêtée depuis 1994 à Ottawa.
« Les gens ont embarqué. L'ambiance était incroyable. On a retrouvé un beau niveau de patriotisme. Les joueurs ont été énergisés par la foule d'Ottawa. Ce fut très amusant. »
Hughes participe ces jours-ci au congrès de l'Alliance canadienne du tourisme sportif tenu dans la capitale nationale. Plusieurs fédérations et organisations sportives se trouvent sur place. 
« Nous sommes toujours à la recherche d'un nouvel événement à attirer chez nous, a reconnu Valerie Hughes.
Ses collègues et elle d'OSEG ont attiré un gala UFC, le Brier, les championnats canadiens de patinage artistique et la Coupe Davis à la Place TD depuis un an. La coupe Grey aura lieu en novembre. C'est sans compter la présentation d'un match extérieur de la LNH entre les Sénateurs et les Canadiens en décembre.
Des discussions auraient eu lieu notamment avec Patinage Canada de même que Volleyball Canada et Basketball Canada au sujet de possibles compétitions pouvant être présentées à l'aréna de la Place TD. Même la venue d'une compétition de CrossFit a aussi été abordée.