Le changement de propriétaire ne devrait pas entraîner de pertes d'emploi aux Galeries de Hull.

Nouveaux propriétaires pour les Galeries de Hull

Les Galeries de Hull ont changé de main cette semaine dans une transaction monstre évaluée à plus de 1,5 milliard $.
Le Fonds de placement immobilier Cominar a réalisé l'acquisition majeure mardi en mettant la main sur un portefeuille de 15 immeubles commerciaux d'Ivanhoé Cambridge, bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), pour un montant total de 1,53 milliard $.
S'il s'agit d'un certain repositionnement pour Ivanhoé Cambridge, la filiale de la CDPQ n'abandonne toutefois pas ce secteur, puisqu'elle deviendra un des plus importants actionnaires de Cominar, une société établie à Québec.
«De plus en plus, nous mettons notamment l'accent sur les centres super-régionaux, a expliqué le président du conseil et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, Daniel Fournier, au cours d'un entretien. C'est chacun son expertise. Le mariage avec Cominar était intéressant pour nous.»
La transaction - dont la clôture est prévue pour le 1er octobre -comprend 11 centres commerciaux, trois immeubles de bureaux et un immeuble industriel, situés au Québec et en Ontario.
Le Mail Champlain (Brossard), le Centropolis (Laval), le Rockland (Ville Mont-Royal), les Galeries Rive-Nord (Repentigny), Les Rivières (Trois-Rivières), le Carrefour Rimouski, le Centre commercial Rivière-du-Loup, le Carrefour Saint-Georges, les Galeries de Hull et le Carrefour Frontenac (Thetford Mines) passent sous le contrôle de Cominar.
Cela fera bondir de 25 pour cent la valeur des actifs de Cominar, qui atteignent 8,1 milliards $, en plus de rééquilibrer le portefeuille de la société, selon son président et chef de la direction, Michel Dallaire.
«Nous étions à 52 pour cent (dans les immeubles à) bureaux et 24 pour cent (dans le) commercial, a-t-il expliqué, en entrevue téléphonique. Là, nous serons à 44 pour cent (bureaux) et 38 pour cent (commercial).»
En incluant les intérêts des partenaires de la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans deux immeubles, la transaction est évaluée à près de 1,63 milliard $ pour Cominar.
Les quelque 120 employés - principalement des postes de direction - d'Ivanhoé Cambridge dans les propriétés incluses dans la transaction seront transférés au sein de la structure de Cominar. M. Dallaire a indiqué que ces personnes devraient demeurer en poste.
En date du 31 décembre dernier, les actifs d'Ivanhoé Cambridge - répartis principalement au Canada, aux États-Unis, en Europe, au Brésil ainsi qu'en Asie - totalisaient plus de 40 milliards $.
De son côté, Cominar se présente comme le troisième fonds de placement immobilier diversifié ainsi que le plus important propriétaire d'immeubles commerciaux au Québec. Son portefeuille est actuellement constitué de 526 immeubles.