Les retombées générées par le rendez-vous du ballon rond à sont importantes, estime la porte-parole de Tourisme Ottawa, Jantine Van Kregten. Sur la photo: les Américaines célèbrent leur victoire contre la Chine, lors du dernier match joué dans la capitale.

Mondial de soccer féminin: des millions en retombées

L'industrie touristique de la capitale nationale a eu tout un coup de pouce économique lors de la tenue de Coupe du monde féminine de soccer au Canada.
Sans pouvoir avancer des chiffres exacts, la porte-parole de Tourisme Ottawa, Jantine Van Kregten, est convaincue que les retombées économiques générées par le rendez-vous du ballon rond ont frôlé, voire surpassé, la cible de 16,5 millions de dollars établie avant le déroulement du tournoi au parc Lansdowne.
«Bon nombre d'hôtels ont fait salle comble ou presque pendant la Coupe du monde, particulièrement lors du match opposant les États-Unis à la Chine. Les Américains ont littéralement envahi la capitale nationale. Ils ont mangé dans des restaurants, visité des attractions touristiques et acheté des souvenirs. Le Glebe et le marché By étaient bondés de gens.»
Mme Van Kregten précise qu'il est difficile d'établir les retombées économiques exactes de l'événement d'un mois.
Des bilans sont effectués chaque trimestre pour l'ensemble de l'activité économique du territoire d'Ottawa, et non pour un seul événement.
À cet effet, les chiffres pour le mois d'avril à juin sont attendus en août.
«L'ensemble de l'industrie touristique a fait un travail remarquable. Presque tout a fonctionné comme sur des roulettes», dit-elle, rappelant qu'une moyenne de 21000 spectateurs a regardé les matches à la Place TD pendant les neuf matches s'étant déroulés sur six jours, ensoleillés.
Le dernier match au parc Lansdowne a eu lieu le 26 juin dernier. La finale du tournoi a lieu ce dimanche à Vancouver.
Records fracassés
Rappelons que la Coupe du monde a fracassé une panoplie de records en matière d'auditoire à la télévision.
À titre d'exemple, le duel entre les États-Unis et la Chine a attiré 5,7 millions de spectateurs chez l'Oncle Sam. Il s'agissait du troisième plus grand nombre de l'histoire du soccer féminin américain.
«Ce fut un véritable succès. Nous avons multiplié les succès depuis quelque temps en ce qui a trait à la présentation de grands événements à Ottawa. C'est de bon augure pour les célébrations du 150e (anniversaire de la Confédération) en 2017.»