Xavier Dolan

Mommy est à prendre «tel quel»

Le cinéaste québécois Xavier Dolan a dénoncé la filiale britannique du diffuseur sur demande Netflix pour ne pas avoir respecté l'aspect-ratio de son film Mommy.
Dans une lettre ouverte diffusée sur Twitter, le réalisateur a accusé l'entreprise d'avoir saboté sa vision artistique. Il soutient que la décision de Netflix UK «portait préjudice» à une scène clé du film au cours de laquelle «l'aspect-ratio carré dit «"1 pour 1" s'élargit temporairement vers un aspect-ratio de "1:85" - en un mot comme en cent, le format du film s'ouvre, et respire enfin».
Selon lui, en imposant un seul aspect-ratio à tout le film, Netflix brise «le pouvoir émotif de cette scène» et ne tient pas compte du «sentiment d'oppression crucial que ce ratio infuse à l'histoire», en plus d'amputer «le générique de fin de plusieurs noms».
Un représentant de Netflix en Angleterre et en Irlande a remercié le réalisateur sur Twitter pour avoir alerté l'entreprise à propos de ce problème. Il a ajouté que celle-ci «examinera la situation de plus près».
Xavier Dolan écrit avoir été informé du changement de l'aspect-ratio de son film par des messages sur Twitter d'utilisateurs de Netflix.
Le cinéaste estime que lui seul a le droit de modifier les éléments visuels de son film.
«Qui vous a donné le droit d'ainsi réévaluer mes choix, et par quelle abstraite compétence en avez-vous examiné l'impact sur mon film et le public?», écrit Xavier Dolan.
Il ajoute un peu plus loin: «vous pouvez recadrer et distordre comme bon vous semble vos propres productions, mais ne touchez pas à mon film. Prenez-le tel qu'il vous a été donné, conçu et pensé ainsi pour une raison qui ne vous regarde pas, ou retirez-le».