Le tournoi de golf aura lieu au club Tecumseh le 11 août prochain. Sur la photo, on retrouve: Daniel Brunet, Patricia Gougeon, Yan Hébert, Carl Parker, Luc Chénier, et le fils de Pat Burns, Jason Burns.

Matteau présidera le tournoi de la Fondation Pat-Burns

La Fondation Pat-Burns ne déviera pas de sa recette gagnante pour la troisième présentation de son tournoi de golf au club Tecumseh le 11 août prochain.
Pour une troisième année consécutive, un personnage marquant de la carrière de l'ancien entraîneur gatinois assurera la présidence d'honneur du tournoi, qui génère des fonds pour les jeunes entraîneurs et les athlètes dans le besoin dans la région outaouaise.
Charlie Henry, l'homme qui avait embauché l'ancien policier à la tête des Olympiques de Hull, a été le choix naturel du tout premier tournoi qui avait amassé 39 000 $ en 2015. Luc Robitaille, le meilleur compteur de l'équipe de Pat Burns pendant la saison de la première coupe du Président en 1986, a été le président d'honneur du tournoi de 2016 qui a généré 42 000 $.
Pour leur troisième tournoi, les membres du comité organisateur se sont tournés vers Stéphane Matteau, gagnant de la coupe Stanley avec les Rangers de New York en 1994. Matteau avait 16 ans lorsque les Olympiques ont gagné la coupe du Président en 1986. Il a évolué pendant deux saisons sous les ordres de Pat Burns à Hull avant d'être repêché par les Flames de Calgary à 17 ans.
Présent au tournoi de golf des anciens joueurs des Olympiques samedi dernier, Matteau avait indiqué que Burns avait été « une influence importante » avant sa carrière de 13 saisons dans la LNH.
« Stéphane a connu une carrière marquante dans la LNH et c'est avec mon père que tout a commencé à Hull. Les hockeyeurs sont sollicités de toutes parts pendant la saison des tournois de golf. Je suis content que Stéphane ait accepté de se joindre à nous cette année », a lancé Jason Burns, fils du regretté entraîneur, lors d'une conférence de presse mardi.
Au nom de son père, il a remis des bourses de 10 000 $ à des entraîneurs de la région en plus de verser environ 5000 $ à de jeunes athlètes moins nantis afin qu'ils puissent continuer à pratiquer du sport d'élite. « La fondation est en santé, surtout à cause de nos tournois de golf. Nous avons aidé une vingtaine d'athlètes et entraîneurs jusqu'à présent et nous voulons continuer pendant longtemps. Je ne veux pas me fixer d'objectif pour le prochain tournoi parce que je ne veux pas être déçu, mais avec les forfaits que nous allons offrir à l'encan crié et les objets précieux que j'ai conservés de mon père, je m'attends à amasser encore un peu plus d'argent que l'an dernier », a ajouté Jason Burns.
Le tournoi a affiché complet avec 220 joueurs lors de ses deux premières années. Il reste encore de la place pour deux groupes de six joueurs de golf pour le prochain tournoi.