Pauline Marois a précisé que d'éventuels surplus budgétaires seraient utilisés « pour moitié en baisses d'impôt et pour moitié au maintien ou à l'amélioration des services ».

Marois promet des baisses d'impôts... après le retour à l'équilibre

La chef péquiste Pauline Marois a promis jeudi des baisses d'impôts, après le retour de l'équilibre budgétaire.
Mme Marois ne s'est pas avancée sur la proportion ou le montant qui serait dévolu pour cette opération, qui est annoncée à quatre jours seulement du scrutin.
La promesse de réduire les impôts toucherait tant les particuliers que les entreprises.
Mme Marois a expliqué que cette promesse serait parmi les priorités d'un gouvernement péquiste, sans être la première à son ordre du jour.
Dans leur budget présenté en février, les péquistes ont prévu le retour à l'équilibre budgétaire durant l'exercice 2015-2016.
Lors d'un point de presse, à la suite d'un discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Mme Marois a affirmé que les baisses d'impôts ne se feraient pas au détriment des services à la population.
«Les surplus que nous dégagerons pourraient par exemple être utilisés pour moitié en baisses d'impôts et pour moitié en maintien ou amélioration des services», a-t-elle dit.