Nathan MacKinnon

MacKinnon fait jaser

Demandez aux joueurs à travers la ligue qui est le patineur le plus rapide de la LNH et les quelques noms suivants vont ressortir : Taylor Hall, Michael Grabner, Blake Wheeler, Andrew Cogliano et Carl Hagelin.
Hall apprécie la vitesse de Grabner, mais il propose un autre nom sans hésitation.
« Nathan MacKinnon, a révélé l'ailier des Oilers d'Edmonton. Quand nous avons joué contre lui l'année dernière, il a pris son élan à certains moments pendant le match et je n'avais jamais rien vu de tel. »
MacKinnon, lauréat la saison dernière du trophée Calder remis à la meilleure recrue grâce à ses 24 buts et 39 passes, pourrait être la meilleure combinaison de vitesse et d'habiletés dont on a été témoin depuis Pavel Bure.
Hall estime que s'il avait à disputer un concours de vitesse contre MacKinnon et Grabner, ce qui pourrait devenir réalité lors des concours d'habiletés dans le cadre du match des étoiles à Colombus en janvier, la vedette de 19 ans de l'Avalanche du Colorado pourrait gagner.
Mais le capitaine de l'Avalanche, Gabriel Landeskog, a souligné que c'est la façon dont MacKinnon utilise sa vitesse qui le rend si dangereux.
« Je vais plus loin et affirme qu'il est le patineur le plus rapide de la ligue avec la rondelle, a déclaré Landeskog. C'est facile d'être rapide sans la rondelle, mais quand vous avez la rondelle c'est une chose complètement différente. C'est ce que Nate fait si bien. »
Landeskog a passé ses trois premières saisons dans la LNH en côtoyant l'ancien joueur de centre de l'Avalanche Paul Stastny, qui est maintenant avec les Blues de St. Louis. Landeskog a noté que Stastny est habile à ralentir le jeu pour faire des jeux. Mais ce que MacKinnon fait si bien, c'est de penser et de jouer à pleine vitesse.
« C'est ce que les meilleurs joueurs font, a poursuivi Landeskog. Ils sont un pas en avant. »