L'U d'O entend se défendre

Un mois et demi après le dépôt par des joueurs de l'ex-équipe de hockey masculin d'un recours collectif de 6 millions$ contre l'Université d'Ottawa, l'institution affirme qu'elle compte se défendre vigoureusement dans cette affaire. «L'Université d'Ottawa a présenté une requête dans le cadre de sa défense [la semaine dernière] dans la poursuite intentée contre elle et le recteur. L'Université a l'intention de présenter une défense énergique contre les allégations contenues dans la poursuite», a indiqué le directeur des communications institutionnelles, Patrick Charette. Aucun autre commentaire ne sera fait sur la teneur de la requête, qui parle d'elle-même, ajoute-t-il. Les joueurs des Gee Gees traînent l'Ud'O devant les tribunaux pour atteinte à leur réputation, le programme de hockey masculin ayant été suspendu après que deux des leurs aient été accusés d'agression sexuelle sur une jeune femme lors d'un voyage à Thunder Bay. Leurs perspectives d'emploi ont aussi été ruinées, prétendent-ils.