Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, s'est entouré d'acteurs clés de la région.

L'Outaouais dévoile sa liste d'épicerie électorale

Les ténors régionaux ont uni leurs voix, jeudi après-midi, pour interpeller les candidats de tous les partis aux élections provinciales sur les différents enjeux qui touchent l'Outaouais.
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, précise, entre autres, envisager le prolongement du Rapibus, un projet de 32 millions $, et demande à Québec une meilleure participation dans le transport en commun. Il veut aussi obtenir l'appui de la province pour faire passer de 175 à 250 unités de logements abordables par année.
La présidente de la Conférence régionale des élus, Paulette Lalande, soutient qu'il est impératif d'obtenir l'appui du prochain gouvernement pour deux enjeux majeurs pour la région, soit la foresterie et le transport collectif.
La Chambre de commerce de Gatineau cible tout le dossier de la persévérance scolaire pour améliorer la création de richesse collective dans la région. 
Le président de l'Alliance pour la cause de l'enseignement supérieur en Outaouais, Frédéric Poulin, demande au prochain gouvernement de se commettre sur le rattrapage dont a besoin l'Outaouais en matière de formation postsecondaire. 
Le président du conseil d'administration du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), Bruno Bonneville, demande un engagement afin d'améliorer le recrutement et la formation de la main d'oeuvre dans le milieu de la santé. 
Tourisme Outaouais souhaite faire de l'Outaouais une véritable porte d'entrée pour le Québec.