Ancien capitaine midget AAA, Yvan Mongo a été acquis de l'Armada de Blainville-Boisbriand en juin.

L'Outaouais aux quatre coins de la LHJMQ

Une autre saison de hockey junior majeur va se mettre en branle cette semaine et comme il se doit, les Olympiques de Gatineau seront l'équipe la mieux représentée de la LHJMQ en matière de joueurs natifs de l'Outaouais.
Trois hockeyeurs de la région porteront le flambeau olympique à compter de vendredi. Alexandre Landreville sera le doyen du trio. Âgé de 20 ans, il attaquera sa quatrième saison avec l'équipe. Réclamé au ballottage la semaine dernière, le Thursolien Anthony Beauchamp tentera pour sa part de démontrer une fois pour toutes qu'il peut jouer un rôle offensif dans le circuit Courteau. À 19 ans, il vient de connaître un camp d'entraînement convaincant en inscrivant six buts. Enfin, Charles-Antoine Roy fera ses débuts à 18 ans même s'il a vécu l'affront d'être retranché par l'Intrépide de Gatineau à 16 ans.
Six autres joueurs de l'Outaouais et deux francophones de l'Est ontarien patineront aussi dans la meilleure ligue junior de l'est du Canada, dont deux à Baie-Comeau et deux à Drummondville.
À sa troisième saison avec le Drakkar, D'Artagnan Joly devrait être le meilleur compteur parmi les 11 joueurs de la région cette saison. Sur la Côte-Nord, Louis Tardif l'accompagnera pour une deuxième campagne.
Xavier Simoneau fera ses débuts dans le circuit Courteau malgré ses 16 ans du « haut » de ses 5'6''.
À Drummondville, deux anciennes gloires de l'Intrépide ont été réunies chez les Voltigeurs. Ancien capitaine midget AAA, Yvan Mongo a été acquis de l'Armada de Blainville-Boisbriand en juin. À 20 ans, il servira de mentor au plus petit joueur de la ligue. Xavier Simoneau fera ses débuts dans le circuit Courteau malgré ses 16 ans du « haut » de ses 5'6''.
« C'est la première fois de ma carrière junior que je fais partie d'une équipe aussi jeune, mais en matière de talent, ce n'est pas comparable. Ce club est bourré de talent », a dit Mongo, qui devrait porter une lettre sur son chandail à Drummondville.
Là-bas, il a l'intention de montrer le chemin à de vertes recrues en jouant de la seule façon qu'il connaît: la pédale au plancher.
« J'ai un style de jeu particulier. Je joue sans relâche. J'ai pris de bonnes habitudes. Je porte attention aux détails, mais ce n'est pas venu tout seul. Ç'a été acquis avec le temps et j'ai l'intention d'être un exemple pour les jeunes. »
Choix de première ronde des Voltigeurs, Simoneau vivra un rêve quand il disputera un premier match dans la LHJMQ vendredi.
« J'ai hâte que ça commence pour vrai. Ça fait longtemps que nous sommes en camp d'entraînement. Ça s'est bien passé pour moi. Encore ce matin, j'étais toujours sur la première unité de l'avantage numérique. »
Au centre Marcel-Dionne, le patineur de St-André-Avellin n'a qu'à soulever les yeux pour s'inspirer. Les chandails de deux joueurs gatinois sont accrochés au plafond: Daniel Brière et Derrick Brassard.
« Ces deux gars-là viennent de Gatineau et ils sont passés par ici pour atteindre la LNH. Juste à y penser, ça me stimule. En plus, Brière était dans ma position quand il a commencé à jouer ici. Tout le monde lui disait qu'il était trop petit pour réussir. Je suis peut-être petit, mais ça ne m'empêche pas d'être le premier sur la rondelle. Ça fait tellement longtemps qu'on me parle de ma taille que ça ne fait que me motiver. »
Simoneau a déjà une date encerclée à son calendrier. « Le 13 décembre, ça sera mon premier match à Gatineau. Ça va être spécial. »
L'année de Groulx
À Halifax, Benoît-Olivier Groulx disputera la saison la plus importante de sa carrière. Premier choix du repêchage de 2016, le fils de Benoît Groulx entame l'année de son repêchage de la LNH. Déjà, il a été identifié comme un espoir de première ronde.
À Saint-Jean, Alexandre Lafrenière n'a jamais abonné son rêve de jouer dans la LHJMQ et ses efforts ont été récompensés alors qu'il sera une recrue chez les Sea Dogs à 18 ans.
Enfin, Yanick Bertrand (Rimouski) et Jason Horvath (Shawinigan) feront honneur à l'Est ontarien dans la LHJMQ. Le premier disputera sa saison de 20 ans avec l'Océanic après avoir passé deux ans au Cap-Breton. Le second sera une recrue chez les Cataractes. Le défenseur de Russell a été le premier joueur de 16 ans sélectionné au dernier repêchage.
Des entraîneurs partout
L'Outaouais sera également bien représentée derrière les bancs d'équipes cette saison avec deux entraîneurs-chefs et trois adjoints. À Gatineau, Éric Landry amorce sa première saison complète avec Francis Wathier (St-Isidore) comme adjoint.
À Shawinigan, le Gatinois Daniel Renaud fera ses débuts dans la LHJMQ comme entraîneur-chef après plusieurs saisons comme adjoint. Enfin, les Franco-Ontariens Guy Girouard et Sylvain Favreau seront des adjoints à Charlottetown et Halifax.