Le projet de loi prévoira que l'amende maximale pour les conducteurs qui ne cèdent pas le passage à un piéton passerait de 500 $ à 1000 $.

L'Ontario veut serrer la vis aux conducteurs imprudents et distraits

Les Ontariens qui causent la mort d'un usager de la route par leur «conduite imprudente» seraient dorénavant passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 50 000 $.
Le ministre des Transports, Steven Del Duca, a annoncé mercredi que le gouvernement libéral déposera cet automne un projet de loi destiné à lutter contre la conduite imprudente et la distraction au volant.
Le projet de loi créera une nouvelle infraction de «conduite imprudente causant la mort ou des lésions corporelles». Cette infraction serait passible d'une suspension maximale du permis de cinq ans, d'amendes de 2000 $ à 50 000 $, d'une peine maximale de deux ans de prison, et de six points d'inaptitude au dossier.
Par ailleurs, les amendes pour distraction au volant passeraient d'un maximum de 1000 $ à 2000 $ pour une seconde infraction, et pourraient atteindre 3000 $ pour les infractions subséquentes, en plus de six points d'inaptitude pour infractions multiples.
Les conducteurs débutants qui seraient reconnus coupables de trois infractions et plus pour distraction au volant verraient leur permis révoqué.
Selon le ministre Del Duca, l'Ontario se doterait ainsi des peines les plus sévères au pays pour distraction au volant à répétition.
D'autre part, le projet de loi prévoira que l'amende maximale pour les conducteurs qui ne cèdent pas le passage à un piéton passerait de 500 $ à 1000 $.
Le gouvernement indique qu'une personne est tuée toutes les 17 heures sur les routes de l'Ontario.