Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée

Lisée demande au Bloc québécois de se ressaisir

Le Bloc québécois doit vite se ressaisir car le Québec a besoin de lui, a affirmé le chef du Parti québécois (PQ) Jean-François Lisée, jeudi.
Une crise interne secoue le Bloc québécois. Mercredi, sept de ses députés ont déclaré que leur lien de confiance avec Martine Ouellet, leur chef, a été ébranlé et qu'elle devra travailler pour le rétablir.
M. Lisée a invité les députés du Bloc à résoudre leurs différences et continuer leur travail, un travail essentiel, selon lui, dans l'optique où le premier ministre Justin Trudeau est «méprisant envers le Québec».
La Banque d'infrastructure aurait dû être à Montréal, et M. Trudeau a réduit le financement de la santé de façon «inconsidérée», a illustré le chef péquiste.
Selon lui, le Bloc québécois défend les intérêts du Québec beaucoup mieux que les députés libéraux, conservateurs et néo-démocrates.
De son côté, le député de Québec solidaire, Amir Khadir, s'est inquiété pour la suite des choses. Il a dit que tout le mouvement indépendantiste avait un «devoir à remplir».
M. Khadir a appelé le Bloc à se reconstruire et retrouver sa sérénité.
Ni M. Khadir ni M. Lisée n'ont voulu critiquer Martine Ouellet, qui est à la fois députée de l'Assemblée nationale à Québec et chef du Bloc québécois à Ottawa.