L'Intrépide de Gatineau a pris l'avance 2-1 dans sa série trois de cinq contre les Riverains du Collège Charles-LeMoyne avec une victoire de 6-3 au Complexe Branchaud-Brière dimanche.

L'Intrépide prend le contrôle

Contre toutes attentes, l'Intrépide de Gatineau tient les Riverains du Collège Charles-LeMoyne dans les câbles au premier tour des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.
Aidé par une deuxième grande prestation de suite de son gardien Jérémie Lefebvre, qui a repoussé 41 tirs des Riverains dimanche soir, l'Intrépide a remporté un deuxième match. Après le jeu blanc de 3-0 vendredi, les Gatinois ont pris l'avance 2-1 dans la série trois de cinq avec un gain de 6-3.
L'équipe de treizième position au classement général aura une première occasion d'éliminer l'équipe de troisième position lundi soir lors du quatrième match de la série qui sera encore disputé au Complexe Branchaud-Brière.
Reste à voir si Xavier Simoneau, le moteur de l'attaque gatinoise, sera à son poste. Il a été victime d'une tentative de blessure quand l'Intrépide a marqué son dernier but dans un filet désert. Frédéric Abraham a hérité d'une pénalité majeure de cinq minutes pour avoir frappé Simoneau solidement après le but. Il a péniblement quitté la patinoire à l'aide de coéquipiers et du soigneur.
« Je n'ai pas vu le geste. Xavier est avec notre physiothérapeute. On ne veut jamais que les matches se terminent comme ça. Ce qu'il faut, c'est garder notre concentration sur le prochain match. On est fort en mathématiques et on sait que ça prend trois victoires pour gagner une série. Contre l'équipe de troisième place qui avait 31 points de plus que nous au classement, cette série est loin d'être terminée », a raconté l'entraîneur-chef de l'Intrépide Martin Lafleur.
Son équipe a été dominée 44-31 au chapitre des tirs, mais le brio du gardien Lefebvre et quatre buts en avantage numérique ont fait pencher la balance en sa faveur.
« Nous avons été opportunistes en avantage numérique et Lefebvre est en contrôle de ses moyens. Il nous a donné une chance de gagner les trois premiers matches de la série », a ajouté Lafleur.
Rappelons que les Riverains ont eu besoin de la prolongation pour gagner le premier duel de la série jeudi dernier.
But refusé, puis accepté
Riverains et Intrépide ne s'aiment pas trop sur la patinoire et ça paraît. Le match de dimanche a été d'une rare intensité et les Gatinois ont eu le feu au derrière en deuxième période quand les Riverains ont ouvert la marque sur un but qui avait été refusé, puis accepté après une consultation entre les officiels.
Les Gatinois ont répliqué 13 secondes plus tard. « J'ai senti notre équipe sur ses talons en première période. Ce but refusé, puis accepté nous a permis d'aller chercher l'émotion qu'il nous manquait », a analysé Lafleur.
Alexandre Gagnon a complété le match avec deux buts et trois points. Jason Horvath, Adam Gaudreau (trois points lui aussi), Mathieu Gagnon et Jérémy Cardinal ont aussi fait secouer les cordages pour Gatineau. La réplique est venue de William Cummings, Frédéric Abraham et Frédérick Théoret.
Le capitaine Alexandre Gagnon s'est dit stimulé par les trois titres remportés par les équipes outaouaises au tournoi bantam Royal-Brassard dimanche. Il ne voulait pas voir l'Intrépide gâcher une journée parfaite.
« J'ai croisé plusieurs amis avant le match. Ils ont dit que nous étions les prochains à devoir gagner ! Nous sommes fiers de notre région. Là, nous sommes contents de notre position, mais nous savons que la troisième victoire est toujours la plus difficile à aller chercher. »