L'Intrépide (25-1-4) est assuré de devancer les six autres formations de la division nord.

L'Intrépide juvénile gagne son passeport pour la Coupe Dodge

L'Intrépide de la polyvalente Nicolas-Gatineau est devenu la première équipe outaouaise à se qualifier pour le tournoi provincial de la Coupe Dodge lundi en s'assurant du championnat de sa division dans la ligue juvénile du Réseau du sport étudiant québécois (RSÉQ).
La troupe de l'entraîneur-chef Daniel Renaud a ainsi remporté le premier championnat de sa jeune histoire en ne concédant qu'une seule défaite à ses 30 premiers matches de la saison. Même s'il reste encore deux matches à disputer en saison régulière, l'Intrépide (25-1-4) est assuré de devancer les six autres formations de la division nord.
Ce titre est accompagné d'une participation automatique au tournoi de la Coupe Dodge. Si l'Intrépide devait remporter les honneurs de sa section pendant les séries, les finalistes obtiendraient le second laissez-passer.
À sa deuxième année dans le circuit du RSÉQ, l'Intrépide a connu une saison de rêve. Non seulement a-t-il pris le premier rang de sa division, mais il se retrouve aussi en tête du classement général de la ligue. En 30 matches, l'équipe gatinoise a marqué 156 buts et n'en a concédé que 62.
À sa première saison, sous les ordres de Guy Desjardins, l'Intrépide avait également impressionné, mais elle avait pris le second rang de la division avec une fiche de 17-11-4. En séries, les Gatinois avaient toutefois plié bagage au premier tour.
Trois ingrédients
Ce printemps, Daniel Renaud croit avoir les ressources pour se rendre jusqu'au but ultime.
«Trois grands facteurs expliquent les succès de notre équipe, dit-il. L'engagement des joueurs, les replis défensifs et l'énergie déployée par nos joueurs sur la patinoire. Notre club veut être en possession de la rondelle. L'engagement de nos joueurs fait en sorte que nous gagnons plusieurs batailles pour les rondelles libres. En nous repliant défensivement, nous limitons les chances de marquer de l'adversaire en plus de récupérer beaucoup de rondelles. Enfin, nous avons mis en place une charte d'énergie qui récompense chaque mise en échec et chaque tir bloqué. Mis ensemble, ça fait en sorte que nous n'avons subi qu'une défaite cette saison.»
Club affilié à l'Intrépide de Gatineau midget AAA, l'Intrépide juvénile a envoyé trois de ses anciens joueurs avec l'équipe AAA cette saison. Les succès de l'équipe juvénile devraient valoir une promotion à quelques joueurs la saison prochaine selon Daniel Renaud.
«Chaque équipe midget AAA peut aligner un maximum de cinq joueurs de 17 ans. Est-ce que nous pouvons en fournir cinq la saison prochaine? Ça ne laisse aucun doute dans mon esprit», signale celui qui dirige une équipe composée de joueurs de 16 et 17 ans.
L'Intrépide complétera son calendrier régulier le 3 mars avant de bénéficier d'une passe gratuite au premier tour des séries éliminatoires. L'équipe entamera donc sa demi-finale (3-de-5) de division dans la semaine du 17 mars. Elle sera gonflée à bloc.
«Nous n'allons pas nous contenter d'une participation à la Coupe Dodge. C'est devenu une blague courante chez nous, mais nous disons toujours que chaque match devient notre plus important de l'année. Nous visons haut. Notre chimie d'équipe est incroyable et ça part de notre capitaine Anthony Laprade. Malgré certaines blessures, nous serons prêts pour les séries», conclut l'entraîneur âgé de 32 ans.
Jfplante@ledroit.com