William Melchert-Dinkel a admis avoir incité Nadia Kajouji et un Britannique à se suicider lors d'échanges sur Internet.

L'ex-infirmier qui a incité au suicide va en prison

Un ancien infirmier du Minnesota, qui a admis avoir incité une étudiante de l'Université Carleton et un Britannique à se suicider lors d'échanges sur Internet, s'en va en prison.
William Melchert-Dinkel a été condamné hier à passer 178 jours en détention.
Il a reçu une peine de près de cinq ans d'emprisonnement, mais il n'aura pas à purger ce terme complet s'il respecte les conditions de probation, qui incluent le temps de détention.
L'homme de 52 ans a été condamné en septembre sur un chef d'accusation d'avoir aidé le suicide d'une personne et d'un chef d'avoir tenté d'aider le suicide de l'étudiante Nadia Kajouji, 18 ans, originaire de Brampton en Ontario, et de Mark Drybrough, 32 ans, de Coventry au Royaume-Uni.
Les verdicts de culpabilité ont été prononcés après que la Cour suprême du Minnesota eut resserré les lois sur le suicide assisté et renversé des condamnations antérieures.
Nadia Kajouji a sauté dans une rivière gelée en 2008. M. Drybrough s'est pendu en 2005.
Melchert-Dinkel a dit au juge qui présidait l'affaire qu'il était désolé de ce qu'il a fait.