Annie Villeneuve, Marie Ève Janvier, Jean-François Breau et  Éléonore Lagacé, entre autres, ont interprété les plus beaux chants des Fêtes, hier.

Les Stars entonnent les hymnes de Noël

Oublier le bruit, la pluie verglaçante, et le joyeux tumulte de Noël pour entrer dans l'altière église St-François d'Assise, à Ottawa, s'installer sur un banc et se laisser emporter par les plus beaux chants des Fêtes...
Pour la deuxième année consécutive, le concert Les Stars chantent Noël a accordé un répertoire de chants sacrés et d'airs traditionnels à de belles voix célèbres, celles du couple Marie-Ève Janvier/Jean-François Breau, accompagné de Judith Bérard, Marie Denise Pelletier, Annie Villeneuve, «le Rital» Claude Barzotti, Michaël (déjà présent l'an dernier), et d'Éléonore Lagacé, la fille de la soprano Natalie Choquette.
Leurs talents réunis ont fait vibrer l'église des plus beaux accords de saison, débutant majestueusement à l'orgue et en chorale avec l'ensemble Extravaganza pour s'achever non moins brillamment sur le désormais traditionnel medley des différentes versions de l'Ave Maria. Où l'on a pu constater que la jeune Éléonore Lagacé, déconcertante sur les notes les plus hautes, ne renie pas son héritage maternel.
Suranné mais pas guindé, traditionnel mais réorchestré, le concert de deux heures a réitéré la formule de l'an passé, tout en l'améliorant: moins de blabla enjoliveur pour introduire les chansons, un registre musical plus diversifié (gospel, blues), et toujours la bonne humeur communicative des interprètes aussi étincelants que leurs costumes à paillettes. Une joie de vivre dont Annie Villeneuve ne s'est pas départie quand un hurluberlu s'est rapproché de la scène pour lui crier sa version des Fêtes. So this is Christmas, a-t-elle continué de chanter sans se décontenancer, mais visiblement plus rassurée quand la sécurité est enfin apparue.
Dans un écrin rouge et noir de musiciens, de choristes et de poinsettias, la magie de Noël a poursuivi son répertoire comme si de rien n'était, rehaussé cette année par la complicité du couple de vedettes Breau/Janvier.