Les Sénateurs en six

Il n'y a pas que le hockey dans la vie, Stéphane Richer l'avait bien dit.
La mort de Mark Reeds est venue rappeler cette dure réalité hier, que le beau monde du sport n'est pas à l'abri des tragédies personnelles.
Malgré le deuil qu'ils vivent, les Sénateurs seront cependant sur la glace du Centre Bell de Montréal ce soir pour amorcer leur série contre le Canadien, et il faut bien vous parler aussi de hockey ce matin.
Qui va l'emporter entre le club de la métropole, bon premier dans la division Atlantique alors qu'il y a été mené par le gardien Carey Price, probable récipiendaire des trophées Vézina (meilleur gardien) et Hart (joueur le plus utile), et celui de la capitale, parti de très loin pour se qualifier en séries au dernier jour du calendrier régulier.
Voici les cinq raisons qui me poussent à y aller avec les Sénateurs en six parties.
1 - La magie du Burglar
Andrew Hammond n'a montré aucun signe que sa bulle était sur le point de crever dans les trois derniers mois, ses statistiques étant meilleures que celles de Price depuis son entrée dans la LNH. Si jamais elle devait éclater, Craig Anderson avait eu le meilleur sur Price il y a deux ans.
2 - E.K. contre P.K.
Erik Karlsson est tout simplement une coche au-dessus de P.K. Subban, surtout depuis que Marc Méthot est redevenu son partenaire au début de 2015.
3 - Le 61 en forme, pas le 67
Max Pacioretty, le 67 du Tricolore, représente un cas douteux pour le début de la série. On peut donc présumer que s'il joue, celui qui s'échappe souvent contre Ottawa ne sera pas au sommet de sa forme. Mark Stone, un attaquant de puissance taillé dans le même moule, joue du très gros hockey, lui. Un «joueur 61» qui va avoir plus d'impact que Rafael Diaz il y a deux ans, ce défenseur qui avait effectué la passe suicide permettant à Eric Gryba de faire un mauvais parti à Lars Eller lors du premier match à Montréal.
4 - «Pageau, Pageau...»
Jean-Gabriel Pageau a joué du hockey inspiré en cette fin de saison, et tout le monde se souvient de son tour du chapeau lors du troisième match de la série de 2013 entre les deux clubs. Le centre gatinois est toujours à son meilleur contre le Tricolore, équipe favorite de plusieurs de ses amis qu'il prend plaisir à taquiner. Ce n'est pas bon signe pour Montréal, qui va en avoir plein les bras avec son trio complété par le toujours souriant Curtis Lazar et Erik Condra.
5 - «Go all the way»
Enfin, Dave Cameron a dit au début de la semaine qu'il n'embarquera pas dans une guerre de mots avec Michel Therrien, comme son prédécesseur Paul MacLean il y a deux ans. Mais pour motiver ses joueurs, il ne manque pas de munitions avec la maladie qui afflige son patron Bryan Murray ainsi que le décès de son adjoint Mark Reeds hier. Quand ce dernier est passé par le vestiaire il y a une dizaine de jours et qu'il a dit: «Go all the way», il a donné tout un slogan rassembleur aux joueurs des Sénateurs.
Je dis Ottawa en six parce que dans l'éventualité d'un septième match, j'ai bien peur que la Sainte-Flanelle soit avantagée de jouer devant ses bruyants partisans. En tout cas, on verra. Ci-joint, mes prédictions pour les autres séries ainsi que celles des experts qui ont accepté de se prêter au jeu à nouveau, Alain Sanscartier, analyste des parties à Unique FM, le collègue Sylvain St-Laurent ainsi que le chroniqueur de la page 8, Denis «la Bottine» Gratton lui-même.
Prédictions de nos experts
MARC BRASSARD
Chef des sports
- LeDroit
Sénateurs en 6
Rangers en 6
Capitals en 5
Lightning en 6
Blackhawks en 6
Flames en 7
Jets en 7
Wild en 7
coupe Stanley : Les BLACKHAWKS défont les Rangers
Conn-Smythe : Henrik Lundqvist, Rangers de New York
SYLVAIN ST-LAURENT
Journaliste sportif
- LeDroit
Canadiens en 7
Rangers en 4
Lightning en 5
Capitals en 6
Ducks en 7
Wild en 5
Blackhawks en 5
Flames en 7
coupe Stanley : Les RANGERS défont les Blackhawks
Conn-Smythe : Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago
ALAIN SANSCARTIER
Analyste
Unique FM et RDS
Sénateurs en 6
Rangers en 5
Lightning en 5
Capitals en 6
Ducks en 5
Blues en 6
Blackhawks en 6
Canucks en 7
coupe Stanley : Les RANGERS défont les Blackhawks
Conn-Smythe : Rick Nash, Rangers New York
DENIS GRATTON
Chroniqueur de la page 8
- LeDroit
Sénateurs en 5
Rangers en 5
Capitals en 7
Lightning en 5
Blackhawks en 7
Canucks en 6
Ducks en 6
Wild en 7
coupe Stanley : Les SÉNATEURS défont les Blackhawks
Conn-Smythe : Erik Karlsson, Sénateurs d'Ottawa