Le Franco-Ontarien Érik Bédard a signé un contrat avec les Dodgers de Los Angeles.

Les Rays rappellent Érik Bédard

Érik Bédard est déjà de retour dans les majeures.
Affligés par des blessures à leurs lanceurs partants, les Rays de Tampa Bay l'ont rappelé de leur club-école AAA, les Bulls de Durham, en fin de semaine.
À l'origine, le gaucher originaire de Navan devait être utilisé en longue relève, ce qu'il a fait hier à Cincinnati contre les Reds, lançant les cinquième et sixième manches alors qu'il a alloué un point non-mérité sur deux coups sûrs et un but sur balles. Il a effectué 37 lancers, dont 24 pour des prises, dans un revers de 12-4 de Tampa Bay, retirant notamment le Canada Joey Votto.
Bédard se retrouvera cependant dans la rotation des partants dès cette semaine alors que les Rays ont dû placer le partant Alex Cobb sur la liste des blessés en raison d'une élongation musculaire à un muscle oblique. Il devrait s'absenter pour deux semaines, y rejoignant le gaucher Matt Moore. «C'est pour ça qu'il faut avoir de la profondeur, a dit le gérant des Rays Joe Maddon à MLB. com. Personne ne va vous prendre en pitié et je ne veux pas qu'on s'apitoie sur notre sort non plus.»
Une sixième équipe en carrière
Vétéran de 10 saisons dans les majeures, Bédard endosse donc les couleurs d'un sixième club, après les Orioles, les Mariners, les Red Sox, les Pirates et les Astros.
«J'ai eu du bon temps à Durham, c'était amusant, des bons gars, mais c'est toujours plus plaisant d'être dans les ligues majeures», a dit Bédard aux journalistes de Tampa Bay.
Ayant perdu la bataille pour le poste de cinquième partant au camp d'entraînement, Bédard avait brièvement exploré d'autres possibilités avant d'accepter l'offre des Rays de commencer la saison à Durham, où il n'a obtenu qu'un départ, allouant un point en quatre manches contre Charlotte la semaine dernière.
«J'ai regardé si quelqu'un d'autre voudrait me donner une chance, mais ça n'est pas arrivé. Je suis donc revenu ici. J'aime les gars, j'aime la direction, les entraîneurs et tout ça. Je me sens à l'aise ici, donc je suis revenu. Il (Maddon) avait dit qu'une chance pourrait se présenter. Vous voulez toujours aller à un endroit où ils vont vous donner une opportunité de revenir dans les majeures. C'est ce que j'ai fait», a ajouté l'artilleur de 35 ans.
En théorie, Érik Bédard devrait obtenir le départ à la place de Cobb jeudi à Tampa Bay contre les Yankees de New York.
Mbrassard@ledroit.com