Chris Kreider a marqué le but de la victoire pour donner une avance de 2-1 aux Rangers dans la série.

Les Rangers s'imposent

Henrik Lundqvist a repoussé 23 tirs et les Rangers ont défait les Penguins 2-1, hier, prenant ainsi l'avance 2-1 dans la série de premier tour entre New York et Pittsburgh, dans l'Est.
Carl Hagelin et Chris Kreider ont signé les buts des Rangers en première et en deuxième période, respectivement. Dan Girardi a contribué à chaque filet.
Patric Hornqvist a riposté au troisième tiers pour les Penguins, qui ont vu Marc-André Fleury bloquer 24 rondelles.
La confrontation va se poursuivre demain soir, encore une fois au Consol Energy Center.
Dans la huitième minute de jeu du premier tiers, Fleury a brillé face au tir à bout portant de Dan Boyle, qui était venu appuyer l'attaque.
Ce n'était toutefois que partie remise pour les Rangers. Peu après l'arrêt contre Boyle, Hagelin a fait mouche avec un tir frappé en échappée, donnant suite à la passe alerte et futée de Keith Yandle.
Les Penguins ont conclu la première période avec seulement trois tirs au but, contre sept pour les Rangers.
Maxim Lapierre a pris un bon tir pendant un désavantage numérique des siens, à mi-chemin au deuxième vingt, mais Lundqvist a veillé au grain en étendant la jambière droite.
Une dizaine de secondes après la fin de la punition, un tir frappé de Marc Staal a donné contre la bande derrière le but mais Kreider, aux aguets à l'embouchure droite, a fait 2-0 en convertissant le rebond, à 11:07.
Avec 12 minutes au cadran en troisième période, Lundqvist a frustré Sidney Crosby qui s'était faufilé tout juste devant lui, en provenance du côté gauche.
Hornqvist a ensuite créé du suspense en réduisant l'écart, à 13:12, jouant de robustesse pour se créer de l'espace et profiter d'un rebond, à la suite du tir de la pointe d'Ian Cole.
Les Penguins ont passé plus ou moins les 30 dernières secondes du match avec Fleury au banc et un attaquant de plus, mais le groupe d'Alain Vigneault a su résister pour prendre les commandes de la série.
Les Penguins ont récolté plus de la moitié de leurs tirs dans le dernier engagement, soit 13 sur 24.
Les Rangers prennent part aux séries pour la cinquième année de suite. Ils ont atteint la finale de la coupe Stanley l'an dernier, s'inclinant alors en cinq matches devant les Kings de Los Angeles.
Quant aux Penguins, ils font partie de l'après-saison pour la neuvième année d'affilée. Après leur triomphe de 2009, face à Détroit, leur plus long parcours a été celui de 2013, quand ils ont atteint la finale de l'Est avant d'y être balayés par Boston.