Le prix des maisons a reculé dans plusieurs régions urbaines du pays, dont Ottawa-Gatineau et Montréal.

Les prix des maisons une nouvelle fois en baisse

Le prix des maisons a reculé pour un quatrième mois d'affilée, en décembre, dans la région de la capitale nationale.
Ottawa-Gatineau n'est cependant pas seule dans sa situation. L'indice composite national de prix de maisons Teranet-Banque Nationale, rendu public mardi, révèle que les prix ont chuté dans huit des 11 régions métropolitaines couvertes, entre novembre et décembre.
À Montréal et Québec, il n'y a pas eu de progression mensuelle des prix depuis six mois et cinq mois, respectivement.
Des gains réalisés à Edmonton, Vancouver et Toronto ont toutefois permis aux prix des maisons d'augmenter, en décembre, et de renouer avec leur niveau record d'octobre.
À l'échelle nationale, l'indice a augmenté de 0,1 % en décembre par rapport au mois précédent, pour un gain de 3,8 % d'une année à l'autre.
Il s'agissait d'un premier gain pour Edmonton en cinq mois et de la première augmentation enregistrée à Toronto depuis quatre mois. Dans la Ville-Reine, les prix sont presque revenus à leur sommet du mois d'août, notent Teranet et la Banque Nationale.
Vancouver a aussi été la seule région où les prix ont atteint un nouveau record le mois dernier.
Ailleurs au pays, les prix ont reculé à Winnipeg, Calgary, Hamilton, Halifax et Victoria.
Avec La Presse Canadienne