« Dans l'Est du Canada, c'est la meilleure équipe. Ils ont obtenu 15 points de plus que nous en saison régulière et ils ont fini l'année avec 16 victoires consécutives, mais nous jouons présentement notre meilleur hockey de l'année et ce n'est pas leur cas », a signalé Martin Dagenais.

Les petits Sénateurs en finale

Rien n'a changé dans la Ligue de hockey junior A centrale du Canada depuis un an. Douze mois après le triomphe des Canadians de Carleton Place contre les petits Sénateurs d'Ottawa dans le septième match de la finale, les deux mêmes équipes s'affronteront à nouveau.
Sur papier, les Canadians sont toujours assis dans le siège du conducteur. La troupe de Jason Clarke a remporté le championnat de la saison régulière de la CCHL. En séries, elle tentera de remporter un quatrième titre consécutif. Trois fois champions de la coupe Fred-Page, les Canadians ont été finalistes à deux reprises lors des trois derniers championnats nationaux.
« Dans l'Est du Canada, c'est la meilleure équipe. Ils ont obtenu 15 points de plus que nous en saison régulière et ils ont fini l'année avec 16 victoires consécutives, mais nous jouons présentement notre meilleur hockey de l'année et ce n'est pas leur cas », a signalé l'entraîneur-chef des Sénateurs, Martin Dagenais.
Son équipe a accédé à la finale en balayant les Colts de Cornwall. Les Canadians ont mis six matches avant de disposer des 73's de Kemptville. « L'an dernier, il n'y avait qu'un point d'écart entre nous, mais peu de choses ont changé depuis ce temps. Une dizaine de joueurs des deux équipes sont de retour. Nous sommes confiants. »
Devant le filet des Sens, Ian Adriano a été magistral jusqu'ici avec son dossier de 8-1 et une moyenne de 1,36 but alloué par match. Il a bloqué 94,9 % des tirs auxquels il a fait face. La défensive représente la force des Sénateurs et Dagenais espère que l'expérience acquise l'an dernier servira les siens.
La finale prendra son envol à Carleton Place samedi. Le deuxième match sera à Jim-Durell dimanche.