Les nouveaux immortels du baseball majeur

Frank Thomas a refoulé des larmes, Joe Torre s'est excusé d'un oubli dans son discours et Tony La Russa s'est dit un peu mal à l'aise.
Une intronisation au Temple de la renommée peut avoir ce genre d'effets, même chez les plus grands. Thomas, les lanceurs Tom Glavineet Greg Maddux, ainsi que les gérants Bobby Cox, Torre et La Russa ont été admis au panthéon du baseball, dimanche, et ils ont tous rendu hommage à leur famille devant une foule conquise d'environ 50 000 personnes. « Je suis sans voix. Merci de me recevoir dans votre club, a mentionné Thomas, très émotif lorsqu'il a fait allusion à son défunt père. Frank père, je sais que tu me regardes. Sans toi, je suis convaincu que je ne serais pas ici à Cooperstown aujourd'hui. Tu m'as toujours répété, « Tu peux devenir quelqu'un de spécial si tu travailles en ce sens. » J'ai pris ça à coeur. Ce fut également une journée de retrouvailles pour la ville d'Atlanta. Glavine, Maddux et Cox ont contribué aux succès remarquables des Braves. Ils ont remporté 14 titres de section d'affilée, un fait sans précédent, et participé 15 fois aux séries éliminatoires, remportant le seul titre majeur de cette ville par une équipe professionnelle.