Megan, Jorge, Anouk, Alexandra, James, Réginald, Krystel, Marie-Catherine, Kiève et Raphaël.

Les Mix, en corps, en voix et sur scène

Ils croyaient être huit: ils ont terminé l'aventure à 10. Ils pensaient former des quatuors: ils se sont plutôt retrouvés à chanter et danser ensemble... et chacun pour soi à la fois.
Mix4 a sans contredit réservé plus d'une surprise aux participants à la populaire émission de VRAK.TV, la saison dernière. Une chose demeure, toutefois: l'actuelle tournée (qui s'arrête à Gatineau en fin de semaine) permet à Réginald, Megan, Alexandra, James, Jorge, Anouk, Marie-Catherine, Kiève, Raphaël et Krystel de prendre vraiment conscience de l'engouement qu'ils suscitent chez les jeunes.
«Oui, on a été plus actifs sur Internet, entre autres avec les photos qu'on avait pour mission de prendre dans la maison, etc., mentionne Réginald Bellamy. Mais même si on était plus en lien avec les gens de l'extérieur pendant l'émission, de cette façon, c'est maintenant qu'on établit le vrai contact avec eux: quand on se retrouve devant eux pour chanter et danser.»
Après avoir écouté les trois premières moutures de Mix, Réginald ne cache pas qu'il s'attendait à vivre l'expérience «en groupe».
Respect et partage
«Quand j'ai appris, au début, que le "concours" se ferait sur un plan solo, j'ai eu peur de ne pas pouvoir partager autant que je l'espérais avec les autres Mix.»
L'adolescent de 17 ans s'est toutefois vite rendu compte que «nous étions bien plus en compétition avec nous-mêmes qu'avec les autres».
Respect et partage: ces mots reviennent souvent dans le témoignage de celui qui, au final, a été couronné chez les chanteurs (Megan l'a, quant à elle, été chez les danseurs).
Car si Réginald a «beaucoup» apprécié l'apport des coaches Joël Legendre (mise en scène), Davy Boisvert (danse) et Marie-Ève Riverin (chant), il était aussi content d'avoir la chance de travailler avec les artistes dont les Mix ont repris les chansons au cours de la saison, de Vincent Vallières à Coeur de pirate.
«Mix, c'est une école incroyable! lance-t-il. Et travailler avec tous ces artistes a été une expérience essentielle à mon apprentissage d'interprète. Parce qu'il ne s'agissait pas juste de reprendre une chanson à notre manière: il fallait respecter le sens et l'émotion des paroles écrites par chacun des artistes, pour ne pas dénaturer leur chanson, tout en se l'appropriant.»
Il cite notamment en exemple la pièce Ficelles, d'Ingrid St-Pierre, écrite pour sa grand-mère atteinte d'Alzheimer. «C'est une chanson assez triste, dont on a fait une version plus rythmée et enjouée, mais respectueuse de l'esprit du texte.»
Pour l'adolescent, ç'aura été là le plus grand et le plus stimulant des défis, «qu'on n'aurait pas réussi à relever si on n'avait pas été entourés de gens d'expérience qui nous ont guidés à chaque étape du processus».
Un processus qui a notamment mené Réginald, Kiève, Marie-Catherine, Raphaël et Krystel en studio. Pendant les séances d'enregistrement de Mix4, les «chanteurs» ont «fermé les yeux pour sentir l'énergie» de leurs comparses danseurs.
«Ça nous permettait de replonger dans les émotions ressenties lors des présentations de ces chansons devant les artistes invités et un petit public, chaque semaine», rappelle celui qui se réjouit de retrouver l'ensemble de «la famille Mix» pour la tournée.
Une chanson co-signée
Dans le cadre de l'émission, les chanteurs ont par ailleurs eu comme devoir de composer une chanson. En plus d'être choisie par un public de jeunes rassemblés pour entendre les propositions soumises par les Mix, Pour te dire de Réginald et Marie-Catherine a ensuite été retenue pour l'album.
«Marie-Catherine avait déjà un texte et une idée de mélodie. Elle s'est mise à pianoter et j'ai commencé à improviser une ligne mélodique pour le refrain... qui est restée, au final! On ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle se retrouve sur l'album, mais on est très fiers. Parce que ce sont nos émotions exprimées avec nos mots à nous!»
Des mots qu'il a aujourd'hui le «privilège» de partager avec le public.