Luka Rocco Magnotta

Les jurés au procès Magnotta visionnent une nouvelle vidéo troublante

Les jurés au procès de Luka Rocco Magnotta ont visionné jeudi matin de nouvelles photos et images vidéo qui ont servi à monter la présumée vidéo du meurtre et du démembrement de l'étudiant chinois Jun Lin en mai 2012.
Un enquêteur du Service de police de la Ville de Montréal spécialisé dans le cybercrime a extrait des photos et des images vidéo de la carte mémoire d'une caméra jetée aux ordures derrière l'immeuble où habitait Magnotta, à Montréal.
Les jurés ont notamment visionné, jeudi, une vidéo où l'on reconnaît clairement Magnotta, qui baisse son pantalon et se masturbe en utilisant un bras amputé de la victime. Cette vidéo montre que Jun Lin est déjà mort lorsque la caméra est mise en marche.
Magnotta fait face à cinq chefs d'accusation: meurtre prémédité, outrage à un cadavre, harcèlement criminel du premier ministre Stephen Harper et d'autres députés fédéraux, production de matériel obscène, et utilisation de la poste pour envoyer du matériel obscène.
Il a plaidé non coupable aux cinq accusations mais a admis les gestes qui lui sont reprochés. Son avocat tentera de plaider l'aliénation mentale, alors que la Couronne veut démontrer que Magnotta avait planifié ses crimes.