Les inspecteurs de la SPCA avaient visité les installations mercredi

La Société de prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de l'Outaouais précise que les animaux vivant au temple bouddhiste Pho Da Son, à Val-des-Monts, n'étaient pas en danger de mort, bien que la salubrité des lieux laisse à désirer.
« Nos patrouilleurs ont vu les installations mercredi, et la situation semblait bonne, quoi que borderline', dit la directrice de l'organisme, France Dubois. Peut-être que l'état des lieux s'est rapidement dégradé. » Elle croit que le projet de loi 54 sur l'amélioration de la situation juridique des animaux aurait pu éviter une telle situation.
La nouvelle loi, qui doit être plus souple et permettre aux organismes des actions plus directes, doit modifier le Code civil du Québec afin que les animaux soient considérés légalement non plus comme des « biens meubles ».