Le chef progressiste-conservateur, Patrick Brown, en compagnie du maire d'Ottawa, Jim Watson.

 Les «gougounes»

CHRONIQUE - COLLABORATION SPÉCIALE / Les libéraux de Kathleen Wynne s'amusent ces jours-ci à mettre des images de «gougounes», ces sandales de plage que les anglophones appellent aussi des «flip-flops», sur plusieurs de leurs communiqués partisans. Ils cherchent à parodier le tête-à-queue politique des progressistes-conservateurs de Patrick Brown sur la question du changement climatique.
Un «flip-flop», en anglais, c'est aussi une valse-hésitation.
Et l'opposition officielle à Queen's Park a bien valsé sur l'enjeu du climat au cours des dernières semaines. Le 3 mars, deux jours avant que Patrick Brown se prononce en faveur d'une taxe sur le carbone, sa députée Lisa Thompson exhortait encore le gouvernement à «suivre le conseil» de sa formation et à ne «pas implanter une taxe sur le carbone».
L'auteur est producteur et premier rédacteur d'#ONfr. Retrouvez son équipe sur le web au tfo.org/onfr et sur les ondes de TFO les jeudis à 20h50.