Alex Harvey n'a pas été en mesure d'atteindre la demi-finale.

Les fondeurs canadiens s'inclinent en quarts de finale

Alex Harvey n'était pas trop déçu, mercredi, même s'il venait de voir s'envoler une deuxième occasion d'affilée de remporter une médaille dans une épreuve individuelle de ski de fond, aux Jeux olympiques de Sotchi.
Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a subi l'élimination au premier tour éliminatoire du sprint libre. Samedi, il n'avait pas pu se faire justice dans le skiathlon en raison d'un fartage inadéquat de ses skis. Mardi, il a dit que l'équipement n'a pas posé de problème.
«C'est un peu décevant, mais je n'ai pas eu de malchance», a-t-il affirmé.
Après avoir signé le 19e chrono des qualifications en négociant le parcours de 1,8 kilomètre en trois minutes 38,10 secondes. Harvey n'a pas pu se hisser dans les deux premiers de sa vague dans les quarts de finale. Il a fini quatrième derrière deux Russes et un Français.
Le Norvégien Ola Vigen Hattestad a régné en maître et il a remporté la médaille d'or. Les Suédois Teodor Peterson et Emil Joensson ont mérité les médailles d'argent et de bronze, respectivement.
Harvey estimait que les deux premières courses des JO représentaient ses meilleures chances de remporter une médaille en individuel. Il mise maintenant principalement sur le sprint par équipes, le 19 février, avec Devon Kershaw ou Len Valjas comme coéquipier.
L'équipe canadienne aura une décision à prendre, à la suite de la mauvaise performance de Kershaw, mardi. L'athlète de Sudbury, en Ontario, était dévasté après avoir pointé en 56e position en qualifications. Valjas, de Toronto, a fini 36e, même s'il a été affaibli et isolé du groupe de fondeurs par un virus qui l'a cloué au lit au cours des dernières journées.
La prochaine course de Harvey, le 15 km classique, a lieu vendredi. Kershaw devrait être de la partie.
Chez les dames, Perianne Jones et Daria Gaïazova ont également été éliminées au premier tour éliminatoire. En qualifications, Jones, d'Almonte, en Ontario, avait pris le 23e rang et Gaïazova, de retour au Québec après un exil en Alberta, le 27e, chez les 30 qualifiées sur le parcours de 1,3 km.
En finale, les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla et Ingvild Flugstad Oestberg se sont imposées, raflant l'or et l'argent. La Slovène Vesna Fabjan a obtenu le bronze.
L'autre Canadien dans l'épreuve masculine, Jesse Cockney, de Yellowknife, a pris le 53e rang des qualifications chez les 86 inscrits.
Les deux autres Canadiennes chez les 67 concurrentes en lice, Heidi Widmer, de Banff, en Alberta, et Chandra Crawford, de Canmore, en Alberta, ont fini respectivement 43e et 44e.