.Adèle Haenel (Madeleine) et Kevin Azaïs (Arnaud) en vedette dans le film Les Combattants.

Les Combattants: vivifiante lutte

Incertain de son avenir, le jeune Arnaud travaille au sein de l'entreprise familiale de menuiserie, question de gagner un peu d'argent le temps de trouver sa voie.
Il rencontre Madeleine, jolie fille à la fois cassante, brillante, sportive et déterminée. Convaincue que la fin du monde arrive prochainement, la survivaliste est décidée à joindre l'unité la plus exigeante et redoutable de l'armée de terre française.
Premier film du réalisateur français Thomas Cailley, cette comédie romantico-dramatique a été accueillie chaleureusement par le public et la critique depuis sa sortie en mai à la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes. 
Lauréat du prix César de la meilleure première oeuvre, du meilleur espoir masculin (pour Kevin Azaïs) et de la meilleure actrice (pour Adèle Haenel), le long métrage a cartonné en France, attirant plus de 400 000 spectateurs en salle.
Le réalisateur réussit de manière convaincante à renouveler le genre de la comédie sentimentale en s'attardant surtout sur la quête identitaire des deux protagonistes, sur l'angoisse d'une jeunesse face à un avenir précaire, faisant ainsi écho à la réalité que vit toute une génération de Français et d'Européens. 
En toile de fond, une idylle qui fera éclater les stéréotypes hommes-femmes, grâce au personnage de Madeleine, brillamment interprété par Adèle Haenel. 
Un film vivifiant sur une histoire d'amour et de survie où chacun des héros a le pouvoir de choisir sa destinée.
Au générique
Les Combattants. De Thomas Cailley. Avec Adèle Haenel et Kevin Azaïs.
PROJECTIONS: Cinéma 9, salle 3. Dimanche 22 mars, 21h. Aylmer, salle 4. le 24 mars, 17h.