Carey Price étend la jambière contre Boone Jenner, jeudi soir.

Les Blue Jackets en mode éliminatoire

Déjà en mode « séries éliminatoires », les Blue Jackets de Columbus en ont fait voir de toutes les couleurs au Canadien, qu'ils ont finalement vaincu 3-2 au terme d'une dure soirée de labeur au Centre Bell.
C'est le but de Ryan Johansen à 16 h 59 de la troisième période qui a tranché le débat. Le jeune Johansen a subtilisé la rondelle au défenseur recrue Jarred Tinordi à la ligne bleue des Jackets et il a filé vers Carey Price, qu'il a déjoué en freinant à l'aide d'un tir des poignets vif.
Price avait fait tout en son possible afin de garder les siens dans le coup. Au total de la soirée, il a repoussé 37 lancers.
Outre le 27e de Johansen, Derek MacKenzie et Brandon Dubinsky ont été les autres buteurs des Blue Jackets (36-27-6). Brendan Gallagher, son 18e, et Tomas Vanek, 25e, ont déjoué le gardien Sergei Bobrovsky, qui a été confronté à 27 lancers.
Le Tricolore (38-26-7) devra s'y faire. Le printemps est officiellement arrivé et ses rivaux qui seront des séries ou qui luttent désespérément pour l'obtention d'une place vont préconiser un style plus serré d'ici la fin de la saison régulière.
CH bardassé
Les Jackets ont fait honneur à leur réputation de travailleurs infatigables en première période, et le Canadien en a eu plein les bras. Qu'il suffise de relever la domination de 20-5 des visiteurs au chapitre des mises en échec. Price a dû être très vigilant face aux 16 lancers qu'il a eu à maîtriser. Bobrovsky a été mis à l'épreuve 12 fois.
Le Canadien a ouvert le score en supériorité numérique, à 14 h 53. Bobrovsky a fait dévier la rondelle dans le filet, après que Gallagher l'eut fouettée au vol. Le gardien venait de frustrer Alex Galchenyuk. Les hôtes ont par la suite raté la chance de faire payer à Johansen son deuxième geste d'indiscipline d'affilée.
Au lieu de cela, les visiteurs ont créé l'égalité en infériorité, à 15 h 53. MacKenzie a flairé la bonne affaire, en voyant le disque bondir dans les airs à la suite d'une mise au jeu dans le territoire du CH.
Johansen était visiblement de mauvais poil. Max Pacioretty n'a pas apprécié le double-échec qu'il lui a appliqué, et les deux joueurs ont réglé ça aux poings. Un combat qui a été à l'avantage de Pacio.
Les visiteurs ont continué de travailler sans relâche au deuxième vingt, ayant le meilleur 13-7 dans les tirs. Leur acharnement leur a permis de prendre les devants à 6 h 53. Dubinsky a concrétisé le retour de lancer de Blake Comeau, à l'aide d'un revers.
Les Blue Jackets ont manqué une occasion unique de doubler leur avance pendant une double supériorité numérique qui a duré 43 secondes, à la 14e minute. Le CH a bien résisté, mais il n'a pas saisi sa chance en attaque massive, avant la conclusion de l'engagement.
Tir de pénalité
En début de troisième, le Canadien a écopé de trois pénalités en succession, incluant la double mineure imposée à Tomas Plekanec pour bâton élevé. Non seulement a-t-il tenu le coup, il a bien failli créer l'égalité. Lars Eller s'est vu accorder un tir de pénalité, à 3:31, parce qu'on l'a fait trébucher en échappée. Bobrovsky a eu le dernier mot.
De retour à égalité numérique, Vanek a créé l'impasse à 7:46. L'Autrichien a dégainé sur réception de la passe transversale de Pacioretty. Le gardien n'y pouvait rien. Ça n'a pas trop dérougi au chapitre de l'action, et le but de Johansen avec environ trois minutes à écouler allait faire la différence.