Avec 18 nominations, Les beaux malaises domine le grand tableau toutes catégories confondues.

Les beaux malaises obtient le plus de nominations

La comédie Les beaux malaises arrive en tête des nominations aux 30e prix Gémeaux, suivie de près par Nouvelle Adresse, en cette année où le malaise est dissipé par le retour d'importantes maisons de production à la même adresse.
En février dernier, les Gémeaux annonçaient le retour des maisons de production de Fabienne Larouche (Aetios Productions) et de Julie Snyder (Productions J), ainsi que du Groupe TVA pour le gala qui sera diffusé à ICI Radio-Canada le 20 septembre.
En dévoilant les noms des 816 finalistes dans un nombre imposant de 95 catégories en télévision et de 15 catégories en médias numériques, hier, le président de l'Académie au Québec, Richard Speer, a parlé d'une «année d'anniversaire et de grand rassemblement».
En plus d'avoir revu les catégories en fiction et ajouté de nouvelles catégories, notamment en distribution artistique et en documentaire, l'organisation a apporté des modifications à son processus de sélection.
18 nominations
Pour ce gala comptant un nombre record de productions, l'émission humoristique née de l'univers de Martin Matte, Les beaux malaises, arrive en tête avec 18 mises en nomination, notamment pour la meilleure comédie et le meilleur premier rôle masculin dans une comédie. L'émission produite par Encore Télévision pourrait valoir un prix à Francis Leclerc pour la réalisation, ainsi qu'à Martin Matte et François Avard pour les textes.
Nouvelle Adresse, produite par Sphère Média Plus, suit avec 17 mises en nomination, en outre dans la catégorie de la Meilleure série dramatique saisonnière. La série pourrait valoir un prix d'interprétation à Macha Grenon, et un prix pour la meilleure réalisation à Rafaël Ouellet.
Cette année, les récompenses principales pour les séries dramatiques se déclinent en trois catégories, Meilleure série dramatique «saisonnière (2 à 13 épisodes)», Meilleure série dramatique «annuelle (14 à 26 épisodes)» et Meilleure série dramatique «quotidienne (27 épisodes et plus)».
L'imposante distribution féminine et les artisans de la série carcérale Unité 9, produite par Aetios Productions, se retrouvent finalistes dans 15 catégories.
L'équipe de 19-2 est citée dans 14 catégories, alors que celle de 30 Vies figure à 13 reprises sur la liste des nommés, notamment pour les textes de Fabienne Larouche. La quotidienne En Thérapie obtient 12 mises en nomination.
Véronique Cloutier et Éric Salvail seront à la barre du 30e gala des prix Gémeaux.