Vanessa Lepage-Joanisse, 22 ans, met la touche finale à sa préparation ces jours-ci en vue de son affrontement avec la championne du monde des poids lourds de la WBC, Alejandra « La Tigresse » Jimenez.

Lepage-Joanisse prête pour 10 rounds

Son départ vers le Mexique approche. Le plus important combat de sa jeune carrière aussi.
Vanessa Lepage-Joanisse, 22 ans, met la touche finale à sa préparation ces jours-ci en vue de son affrontement avec la championne du monde des poids lourds de la WBC, Alejandra « La Tigresse » Jimenez. Un face-à-face prévu samedi à Cancun.
« Je suis fébrile, a avoué la droitière de la Petite-Nation, lundi, avant un de ces derniers entraînements au club de boxe BG, à Buckingham.
"Ce ne sera rien d'intensif. On veut absolument éviter les blessures. De toute façon, le plus gros du travail est fait."
Restera à vaincre Jimenez, qui n'a jamais perdu en huit sorties dans le ring. Elle a gagné six fois par knock-out.
Ça n'effraie pas le clan de la jeune Lepage-Joanisse, victorieuse à ses trois premières présences dans le ring jusqu'ici chez les pros.
"Elle (Jimenez) cogne. Elle pèse 235 livres. Mais certaines des filles qu'elle a affrontées étaient âgées de 45 et 47 ans, a rappelé un des entraîneurs de l'aspirante québécoise, Marcellin Gaumont.
'C'étaient des filles qui ne bougeaient pas et qui ont reçu ses coups. Vanessa, elle, va esquiver 75 % des coups. Frapper dans le vide, ça fatigue assez vite. Si Vannessa peut passer à travers les trois ou quatre premières rondes, elle va être en affaires.'
Car ce combat de championnat du monde est prévu pour 10 rounds. C'est beaucoup. Surtout pour une boxeuse comme Lepage-Joanisse qui a été limité à des sorties de quatre rounds en un an et demi dans les rangs pros.
'J'ai toujours été une fille super fonceuse, mais je vais devoir m'adapter en raison de la longueur du combat, a soutenu la principale intéressée.
'Je ne peux pas partir en fou comme les autres fois. Elle (Jimenez) n'a toutefois jamais affronté une adversaire comme moi qui met autant de pression. Ça me rassure.'
Vanessa Lepage-Joanisse doit monter à bord d'un avion tôt jeudi matin en direction du Mexique. La pesée officielle aura lieu le lendemain pour ce gala présenté dans un hôtel sur le bord de l'océan.
D'ici samedi, la boxeuse de l'Outaouais se promet de revoir des vidéos de combat de la championne en titre.
'Si je peux dormir et rêver d'elle, c'est tant mieux. Je veux que tout soit ancré en tête', a-t-elle dit des tendances de sa prochaine adversaire.
Lepage-Joanisse deviendra le premier pugiliste de la région à se battre pour une ceinture mondiale depuis Gaétan Hart en 1980.