Les Vikings de Papineauville ont mis fin à une disette québécoise de 46 ans en remportant le trophée John A. Cameron, mercredi.

Le trophée John A. Cameron traverse la rivière

Pour une première fois en 46 ans, le trophée John A. Cameron du championnat de la Ligue de hockey junior de la Capitale nationale (LHJCN) a été soulevé à bout de bras par une équipe québécoise.
Dans un match ultime qui s'est décidé en deuxième période de prolongation, les Vikings de Papineauville sont venus à bout des Panthères d'Embrun par la marque de 4-3, mercredi soir, devant 600 amateurs massés dans l'aréna d'Embrun.
Les Vikings auront donc eu besoin de sept matches pour l'emporter sur les Panthères, champions de la saison dernière. Les Panthères ont remporté cinq des six derniers championnats de la LHJCN.
«C'est tout un exploit pour nous de vaincre l'équipe d'Embrun, qui est vraiment une dynastie de la ligue. Ils dominent depuis plusieurs années, mais maintenant, nous sommes fiers de non seulement remporter le championnat, mais d'être la première équipe à ramener le trophée au Québec», a affirmé l'entraîneur-chef des Vikings, Yann Neveu, au lendemain de la victoire historique de ses protégés. «On avait une équipe vraiment talentueuse.»
Sacré joueur le plus utile de la série avec ses huit buts et 21 mentions d'aide, Steven St-Jean s'est chargé du filet décisif en deuxième période supplémentaire, un but marqué sans aide.
Du côté d'Embrun, l'entraîneur-chef Jay Campbell avoue que la défaite n'est pas facile à digérer. Il est malgré tout fier de ce que l'équipe a accompli en revenant de l'arrière dans la série, elle qui est parvenue à égaler la série après avoir tiré de l'arrière 3 à 1.
«Il y a beaucoup de monde qui croyait que ça y était pour nous. Mais si nous avons accompli une chose, c'est d'avoir gardé les partisans accrochés en forçant un septième match à domicile. Ce fut une très bonne série», a-t-il souligné.