«Après analyse, il n'apparaît pas qu'il y a eu aliénation ou concession totale ou partielle de l'entreprise Zellers ni modification de la structure juridique au profit de l'entreprise Target», résume Jean-François Pelchat, responsable des relations de presse de la CNT.

Le retour de Zellers à Ottawa

Un Zellers dans la région? Les nostalgiques seront heureux. La Compagnie de la Baie d'Hudson (CBH) rouvrira aujourd'hui son commerce de la rue Robertson à Bells Corners, dans l'ouest de la Ville d'Ottawa.
La décision d'ouvrir un Zellers peut surprendre quelque peu. Au cours des dernières années, toutes les succursales du détaillant canadien ont fermé leurs portes dans la région de la capitale nationale. Plusieurs ont été remplacées par le géant américain Target à la suite d'une transaction majeure.
D'autres se sont trouvé une nouvelle vocation. Tel a été le cas pour la succursale de la rue Sparks à Ottawa. Ses locaux étant laissés vacants il y a un an, l'entreprise torontoise Bier Markt devait, aux dernières nouvelles, s'installer dans l'établissement de 10000 pieds carrés à l'automne pour y opérer un pub. Le Zellers du centre d'achats Bayshore a été transformé en H & M. Celui de la Place Cartier dans le secteur Hull, en Walmart.
Pourquoi ce retour?
«La raison pour laquelle nous rouvrons un commerce à Ottawa est pour assurer une présence dans un marché important, à l'est de Toronto, surtout après la fermeture de notre succursale à Montréal, affirme Tiffay Bourré, porte-parole de la CBH. De plus, puisque nous étions toujours propriétaire du site, nous avons choisi de l'exploiter.»
Alors les Gatinois peuvent-ils rêver à un retour des Zellers sur la rive outaouaise?
«Non. Il s'agit d'un seul magasin. Nous n'en ouvrirons pas d'autres dans la région de la capitale nationale», a assuré Mme Bourré.
Les Québécois «en manque» de Zellers devront donc faire un pèlerinage de quelque 25 kilomètres pour faire leurs achats.
Le format du magasin ottavien sera toutefois redéfini et mettra l'accent sur les vêtements de mode et des produits «raffinés» pour la maison. La marchandise de la bannière CBH sera aussi offerte.
Il existe toujours des magasins Zellers à Toronto et en Colombie-Britannique.
jfdugas@ledroit.com