Le P'tit Grecque détruit par un incendie (vidéo)

L'aide s'est rapidement organisée pour venir en aide à la famille jetée à la rue par l'incendie majeur de son logement et de son commerce de la rue St-Rédempteur, dans le Vieux-Hull, mercredi.
<p>Mercredi soir, les flammes faisaient toujours rage, sur la rue St-Rédempteur. </p>
Le Studio Hullywood, au 365-B, boulevard St-Joseph, recueille les dons jusqu'au 4 janvier. Ce jeudi, les donateurs peuvent s'y rendre de 14h à 17h et de 10h à 16h, jusqu'à samedi.
Ce jeudi seulement, le Club Addiction, au 117, Place du Portage, ouvre ses portes de 18h à 21h, pour les mêmes raisons.
Mercredi, le père de famille et propriétaire du restaurant situé au rez-de-chaussée du bâtiment, Le P'tit Grecque, disait pouvoir compter sur ses proches. Il se faisait davantage de soucis pour ses enfants que pour lui, puisque tous les biens familiaux ont brûlé dans le sinistre. La famille est, à court terme, à la recherche de vêtements.
Les sept personnes jetées à la rue par l'incendie ont été prises en charge par la Croix-Rouge, mercredi.
Vers 11h30, les pompiers ont été appelés à combattre d'importantes flammes ravageant le 264, rue St-Rédempteur, à quelques pas de leur caserne.
Un total de 16 personnes, incluant des voisins, ont été évacués.
Le propriétaire de l'immeuble, Bashir «Butch» Stephan, tient commerce au rez-de-chaussée, et réside avec ses quatre garçons à l'étage supérieur.
Devant la colonne de fumée, l'homme d'affaires bien connu dans le Vieux-Hull a remercié ses amis pour l'aide si rapidement offerte. Ce commerce a été ouvert par son père il y a plus de 20 ans.
Il était chez ses parents, non loin derrière l'immeuble, lorsque l'incendie s'est déclaré. Il prend la triste nouvelle avec philosophie. Sa petite famille est saine et sauve.
«Tout le monde parle de cela et veut m'aider. J'ai toujours travaillé et aidé le monde. Je n'ai jamais été dans cette position de me faire aider. Pour le moment... J'ai tout perdu. Même s'il y a des assurances il faut attendre, et on ne peut pas travailler.»
Son restaurant, Le P'tit Grecque, est bien connu dans les environs de la rue St-Rédempteur. «On connaît tout le monde et tout le monde vient chez nous... c'est plus qu'un resto, c'est une communauté. C'est familial.»
Les pompiers disent avoir aperçu les premières flammes à l'étage supérieur. L'alimentation en gaz naturel a été fermé dans le quadrilatère. Une rupture de la valve du compteur de Gazifère s'est produit, ce qui a forcé un repli défensif des pompiers à cause du grand risque d'explosion.
L'incendi a été déclaré sous contrôle vers 16h30. Toutefois, une épaisse fumée se dégageait toujours du bâtiment, en soirée.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'incendie.