Le palais de justice de Gatineau

Le présumé trio infernal demeure en détention

Pourquoi trois hommes de la région de Montréal on fait la route jusqu'à une résidence tranquille de L'Ange-Gardien pour braquer et brusquer ses occupants? La police de la Municipalité régionale de comté des Collines commence à en avoir une bonne idée, et tente de déterminer s'il ne s'agirait pas de récidivistes.
Trois hommes de 21 à 23 ans ont comparu à nouveau, mardi, au palais de justice de Gatineau, pour le braquage à domicile survenu sur le chemin River, le 28 juillet dernier.
Kevin St-Pierre, 23 ans, de Pointe-aux-Trembles, David Harvey, 21 ans, de Montréal-Nord, et Vladislav Arcea, 21 ans, de Mercier, sont accusés d'introduction par effraction, de voies de fait, de séquestration et de vol qualifié. Ils demeurent détenus de façon préventive.
Les autorités ont mené quatre perquisitions dans les environs de Montréal.
Ils tentent de déterminer si ce groupe est le même qui aurait sévi au même endroit, le 23 avril dernier.
Des biens trouvés sur les lieux des perquisitions sont sous analyse.
Le couple victime de la violence des trois jeunes ont réussi à pousser sur un bouton panique lors du deuxième braquage.
Les deux résidents, des octogénaires, ont pu recevoir de l'aide rapidement.
L'homme du couple a été attaqué à coups de décharge électrique. Le véhicule du couple a aussi été volé.
Plus de détails à venir