Le premier centre de collision ouvre ses portes

Le premier des trois centres de rapport de collision (CRC) d'Ottawa a ouvert ses portes, mercredi. Situé au 211, promenade Huntmar, le nouveau centre doit permettre un traitement plus rapide et plus efficace des déclarations de collision automobile.
L'endroit est ouvert sept jours par semaine.
Les automobilistes impliqués dans une collision dans l'ouest d'Ottawa peuvent appeler ou se rendre à cet endroit pour faire une déclaration, au lieu d'appeler un policier, et ainsi mobiliser une ressource.
«L'endroit sert à traiter les rapports de collision liés à des collisions sans blessure, survenues dans le secteur ouest et où le véhicule demeure en état de circuler ou d'être remorqué», a déclaré l'inspecteur Sandra McLaren, qui dirige le projet de mise en oeuvre du CRC.
Tous les automobilistes impliqués dans des collisions dans ce secteur d'Ottawa doivent contacter le Centre des communications au 613-230-6211.
«Cela signifie que le reste de la population peut poursuivre ses activités, au lieu d'avoir à subir des embouteillages inutiles lorsque les véhicules impliqués demeurent sur la chaussée pendant que l'agent traite le rapport de collision sur place», poursuit l'inspecteur McLaren.
Les deux autres emplacements, celui du 474, rue Elgin, au centre-ville, et celui du 3343, boulevard Saint-Joseph, dans l'est, seront ouverts d'ici la fin de l'année.
Environ 70 % de toutes les collisions, soit 13 000 d'entre elles, seront réorientées vers un CRC d'ici la fin de 2014. Ceci doit libérer 8600 heures de patrouille.