Philippe Couillard et son équipe ont présenté plusieurs mesures destinées aux aînés, lundi.

Le PLQ dévoile une série de mesures pour les aînés

Le Parti libéral du Québec (PLQ) a dévoilé lundi une série de promesses destinées aux aînés, dont la plus importante sera dotée d'une enveloppe totale de 750 millions $ afin de consolider et bonifier les soins et services à domiciles.
À Laval, Philippe Couillard a expliqué que cette somme, répartie sur cinq ans, sera dénichée grâce à une révision du mode de financement au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux. L'argent sera notamment octroyé aux établissements concernés en échange d'une preuve que les soins et services à domiciles ont bel et bien été fournis.
Au 13e jour de la campagne, le chef libéral a également indiqué que son parti, s'il est porté au pouvoir, allait investir annuellement 150 millions $ pendant cinq ans pour consolider les services offerts dans les CHSLD et poursuivre le développement des services à domicile.
M. Couillard a également annoncé son intention d'octroyer 5 millions $ par année de plus pendant cinq ans aux centre de santé et de service sociaux. Ce montant sera destiné aux proches aidants.
Ce dernier promet aussi la création d'un programme de prêts destiné aux propriétaires de 60 ans et plus qui devrait leur permettre à assumer plus facilement la facture des taxes foncières et scolaires qui grimpe continuellement.
Pour y être admissible, le revenu du ménage ne devra toutefois pas dépasser 70 000 $ par année, prévoit la mesure du PLQ.
Un crédit d'impôt remboursable de 20 pour cent, jusqu'à concurrence de 200 $, pour les activités physiques, artistiques et culturelles figure également parmi les mesures dévoilées.
Les personnes âgées de plus de 60 ans dont le salaire annuel est inférieur à 40 000 $ sont visés par cette mesure.
Philippe Couillard a insisté pour dire qu'un gouvernement du PLQ était résolu à offrir des soins et des services de qualité, tout spécialement quand il s'agissait de respecter le désir de rester à la maison le plus longtemps possible.
S'ils forment le prochain gouvernement, les libéraux reverront également tous les crédits d'impôt destinés aux proches aidants pour tenter de n'en faire qu'un en plus d'augmenter sa portée.