Le marché résidentiel canadien de la revente se stabilise en octobre

L'activité du marché résidentiel de la revente et le prix moyen étaient stables à l'échelle nationale en octobre 2012, démontrent des statistiques publiées jeudi par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).
Le nombre de ventes résidentielles traitées par le biais du système MLS des chambres et associations immobilières canadiennes est demeuré sensiblement le même en octobre 2012 par rapport au mois précédent (-0,1 pour cent) et il demeure en dessous des niveaux rapportés au cours des six premiers mois de l'année.
L'activité a haussé dans environ la moitié des marché locaux, comparativement à septembre, y compris dans le Grand Vancouver et le Grand Toronto. Toutefois, conformément à la tendance nationale, les transactions dans ces marchés demeurent bien en dessous des résultats enregistrés au premier semestre de l'année.
D'une année à l'autre, les ventes réelles ont baissé d'à peine 0,8 pour cent par rapport aux niveaux enregistrés en octobre l'année précédente. Les ventes étaient en hausse, notamment à Calgary, comparativement aux résultats enregistrés l'année précédente dans presque deux tiers des marchés locaux.
Les ventes sont demeurées inférieures aux résultats atteints l'année précédente dans le Grand Toronto, le Grand Vancouver et le Grand Montréal.
Au total, 402 322 maisons ont changé de main par l'entremise des systèmes MLS canadiens au cours des dix premiers mois de 2012. Cela représente une hausse de 0,8 pour cent par rapport aux résultats répertoriés durant la même période l'année dernière, et un niveau de 0,4 pour cent inférieur à la moyenne notée au cours des dix dernières années.
Au pays, le prix moyen réel des maisons vendues en octobre 2012 se situait à 361 516 $. Cela correspond à une augmentation de 80 $, ou 0,02 pour cent, comparativement au prix moyen national recensé en octobre 2011.