Le lanceur Hugo Marier emprunté aux Bisons de St-Eustache a été le lanceur gagnant. Il a travaillé pendant quatre manches et accordé quatre coups sûrs et trois points.

Le Hull-Volant convaincant

La formation rehaussée du Hull-Volant de Gatineau a rapidement démontré qu'elle serait solide dans le Championnat canadien de baseball junior disputé dans la région de la capitale nationale en fin de semaine.
La troupe dirigée par Luc Desgroseillers a amorcé son tournoi avec une victoire éclatante de 9-4 contre les champions du Nouveau-Brunswick jeudi soir au parc Sanscartier. Bien que plus de la moitié de l'équipe locale soit composée de joueurs étoiles empruntés à d'autres formations de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), ce sont deux joueurs locaux qui ont donné le ton à cette première victoire.
Marcel-Maxime Lacasse s'est d'ailleurs vu octroyer le titre de joueur du match grâce à ses deux coups sûrs en trois présences au bâton. Il a notamment frappé un circuit hors de l'ordinaire en troisième manche. En fait, Lacasse savait qu'il avait frappé la balle profondément, mais il ignorait qu'il venait de claquer un circuit.
La balle a donné contre un poteau d'éclairage derrière la clôture avant de retomber sur le terrain. Personne n'a vu le circuit. Pas même les arbitres. C'est le voltigeur de centre du Nouveau-Brunswick qui a eu l'honnêteté de faire signe aux arbitres que la balle avait traversé la clôture même si le pointage était déjà 4-1 en faveur de l'équipe locale !
« Je n'ai rien vu. Je courais et j'ai vu la balle retomber sur le terrain. Je pensais que je venais de cogner un double automatique. C'est tout un feeling d'avoir cogné un circuit », a dit celui qui occupait le poste de troisième but en défensive.
À son premier championnat national, Lacasse avait abordé le match en se disant qu'il valait mieux s'amuser que de s'imposer de la pression. « Le baseball est un jeu d'enfant. Il faut avoir du plaisir. Sur mon circuit, je m'attendais à une balle rapide. J'ai sauté dessus. Elle était bien cognée. »
Cette première victoire convaincante va donner confiance au Hull-Volant pour la suite du tournoi. « C'est sûr qu'une victoire de 9-4, ça donne confiance. Tout le monde a bien joué. Tout le monde a fait son travail. Nous avons un bon gang de joueurs », a dit Lacasse, satisfait des additions à son équipe.
Cédric Pellerin a été l'autre membre original du Hull-Volant à se démarquer jeudi soir avec deux coups sûrs en trois présences au bâton. Il a fait produire trois points. Alexis Cadieux et Alexandre Sabourin sont les autres membres de l'équipe régulière du Hull-Volant à avoir pris part au match. Au monticule, Hugo Marier, emprunté aux Bisons de St-Eustache a été le lanceur gagnant. Il a travaillé pendant quatre manches et accordé quatre coups sûrs et trois points.
Le Hull-Volant aura deux matches à l'horaire de son tournoi vendredi. En avant-midi, il affrontera le Manitoba qui s'est incliné 13-0 contre l'Ontario jeudi. En soirée (20 h), il subira son plus gros test en se mesurant à l'Ontario.
Ailleurs vendredi, Équipe Québec (les champions de la saison régulière de la LBJÉQ) ont signé des victoires de 11-1 contre l'Ontario-2 et 7-1 contre la Saskatchewan. Avant de s'incliner contre le Hull-Volant, le Nouveau-Brunswick avait remporté son premier match 8-3 contre Terre-Neuve.