La ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée.

Le Front commun régional poursuit ses revendications

Austérité ou pas, il est hors de question pour le Front commun régional de cesser de revendiquer auprès de Québec, et c'est ce qui a de nouveau été fait, hier, lors d'une rencontre avec la ministre régionale de l'Outaouais, Stéphanie Vallée.
«Quand ça va bien on ne nous donne pas d'argent et quand ça va mal, on ne nous donne pas d'argent, alors comme région nous avons décidé de continuer de revendiquer tout le temps», a indiqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, quelques heures avant la rencontre.
Le but de cette réunion était de préparer, en collaboration avec la députation locale, un document sur les défis et les enjeux de l'Outaouais, notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la diversification économique. Ce document sera présenté au premier ministre du Québec d'ici juin prochain lors d'une rencontre entre le Front commun et Philippe Couillard, à Québec.
Le président de l'Alliance pour la cause de l'enseignement supérieur en Outaouais (ACESO), Frédéric Poulin, a indiqué que la rencontre d'hier avait été «très bonne» et qu'à la lumière des discussions, la «très grande partie» des éléments soulevés faisait consensus. «Ce qu'on veut c'est de continuer à marteler que les enjeux de l'Outaouais ne sont pas seulement locaux, mais qu'ils concernent tout le Québec», a ajouté M. Pedneaud-Jobin.