Maxime Pedneaud-Jobin

Le français à McGill est «une question de gros bon sens» selon MPJ

L'enseignement entièrement en français à la future faculté satellite de médecine de l'Université McGill à Gatineau est «une question de gros bon sens», selon le maire Maxime Pedneaud-Jobin.
Le maire de Gatineau éprouve un malaise à ce que l'Université d'Ottawa puisse offrir sa formation en médecine entièrement en français, mais que le même traitement ne soit pas disponible pour les étudiants de Gatineau qui fréquenteraient éventuellement la faculté satellite de McGill dans sa ville.
«Est-ce que pour toutes sortes de raisons, avec McGill, il pourrait y avoir une période de transition, peut-être, a-t-il indiqué. Mais à la base, il va de soit que la formation devrait se faire entièrement en français. Il peut y avoir une période de transition, mais à la fin, le résultat c'est que ça doit se passer en français.»