Le directeur général d'Élections Canada, Marc Mayrand

Le DGE du Canada quittera son poste en décembre

Le directeur général des élections du Canada, Marc Mayrand, annonce qu'il quittera son poste à la fin de l'année.
M. Mayrand a indiqué qu'il souhaitait ainsi permettre à son successeur d'avoir le temps nécessaire pour déterminer l'orientation future d'Élections Canada avant que les Canadiens ne retournent aux urnes, en 2019.
M. Mayrand, qui a été nommé en 2007, a été l'un des critiques les plus acharnés de la réforme de la loi électorale du précédent gouvernement Harper.
Les amendements au projet de loi original avaient apaisé la majorité de ses craintes, mais M. Mayrand est malgré tout demeuré convaincu que les modifications ne donnaient pas suffisamment de pouvoir au commissaire aux élections pour lui permettre de se pencher sur les possibles infractions à la loi électorale.
M. Mayrand était également en fonction pendant le scandale des appels robotisés, en 2011, lorsque des électeurs ont rapporté avoir reçu par téléphone de mauvaises informations sur l'endroit où ils devaient voter.
Marc Mayrand quittera ses fonctions le 28 décembre.
Au cours des prochains mois, sa priorité consistera à terminer son rapport de recommandations législatives au Parlement, qui viseront à moderniser le processus électoral, «tout en préservant ou renforçant, selon le cas, ses inhérentes caractéristiques d'intégrité et d'équité».