Le député MacLaren en congé forcé

Un député progressiste-conservateur provincial de l'Ontario qui a été réprimandé la semaine dernière par son chef pour avoir émis une blague sexiste à l'endroit d'une collègue libérale et pour la diffusion de faux témoignages sur son site Web sera mis en congé forcé pour un certain temps.
Le leader progressiste-conservateur Patrick Brown avait d'abord retiré les responsabilités de son député Jack MacLaren en tant que représentant de l'Est ontarien, mais il ne l'avait pas exclu du caucus progressiste-conservateur.
En raison de son comportement, M. MacLaren sera écarté de l'Assemblée législative et dépouillé de ses responsabilités de critique en matière de Ressources naturelles et de forêts. Il est député de Carleton-Mississippi Mills, dans la région d'Ottawa.
Après la diffusion de ses remarques, le député MacLaren avait présenté ses excuses mais refusé d'émettre quelque commentaire que ce soit sur l'incident.
Patrick Brown soutient que la suspension de Jack MacLaren demeurera en vigueur tant que des corrections à son comportement n'auront pas été apportées.