Bill Morneau, ministre des Finances

Le déficit du gouvernement Trudeau devrait atteindre 18,4 milliards $

Le gouvernement Trudeau prévoit un déficit d'au moins 18,4 milliards $ l'an prochain, soit environ cinq fois le montant de 3,9 milliards $ qui figurait dans la mise à jour économique présentée il y a environ trois mois.
Cela signifie que le manque à gagner pourrait franchir la barre des 20 milliards $ en tenant compte des promesses électorales du gouvernement Trudeau.
Ottawa s'attend également à un déficit de 15,5 milliards $ pour l'exercice 2017-2018, par rapport aux 2,4 milliards $ prévus l'automne dernier.
Ces estimations n'incluent pas les milliards de dollars rattachés aux engagements électoraux - comme les investissements dans les infrastructures - qu'Ottawa doit chiffrer dans le prochain budget.
Le gouvernement libéral mise sur ces promesses afin de redonner un élan à l'économie canadienne et stimuler la création d'emplois.
Pétrole
Les prévisions dévoilées lundi tablent sur un baril de pétrole à 40 $ en 2016, en baisse par rapport aux 54 $ anticipés dans la dernière mise à jour économique, ainsi que sur une croissance économique de 1,4 pour cent.
Elles sont moins élevées d'environ 2 milliards $ par année en raison des changements annoncées par Ottawa aux fourchettes d'imposition ainsi que les activités du pays au Moyen-Orient.
Ottawa a également ajusté sa prévision de déficit pour 2015-2016, qui devrait se chiffrer à 2,3 milliards $ plutôt que les 3 milliards $ anticipés.