Le commissaire aux services en français de l'Ontario François Boileau

Le commissaire Boileau veut un comité permanent

Le commissaire aux services en français de l'Ontario, Me François Boileau, estime que le gouvernement devrait créer un comité permanent sur les services en français qui aurait comme mandat d'étudier les rapports qu'il dépose à l'Assemblée législative.
Voilà l'une des quatre recommandations phares contenues dans le rapport annuel 2013-2014 déposé jeudi par le commissaire Boileau à Queen's Park.
Depuis le 1er janvier 2014, le Commissariat aux services en français est devenu un organisme indépendant relevant non plus d'un ministre mais plutôt de l'Assemblée législative de l'Ontario.
«Cette indépendance veut dire que l'organisme doit maintenant voler de ses propres ailes puisqu'il ne profite plus du soutien du gouvernement. Le Commissariat étant maintenant distinct du gouvernement, il devra investir temps et ressources considérables dans son renforcement au cours des prochaines années» estime le commissaire Boileau.
Mais il faudra faire plus pour que le commissariat joue un rôle plus actif à l'Assemblée législative. Et le commissaire Boileau recommande la création d'un comité permanent sur les services en français pour étudier notamment les rapports du commissaire aux services en français et exige du gouvernement qu'il réponde aux recommandations et autres requêtes officielles dans un délai de 90 jours.