Les chefs d'abord déposés mercredi ne concernaient que l'appel à la bombe et le dépôt d'un colis suspect au Cégep Heritage de Gatineau, le 28 octobre.

Le collège Heritage encore évacué

Le collège anglophone Heritage de Gatineau a encore une fois été évacué, mercredi matin, par mesure préventive.
La direction de l'établissement scolaire ne parle pas implicitement d'alerte à la bombe, mais a indiqué sur son site Internet avoir reçu la permission des policiers de reprendre les activités normales, «après des fouilles dans le collège».
«Par mesure préventive, le collège a été évacué brièvement ce matin (11h20)», écrit le directeur général du collège, Michael Randall.
«Toutefois, si vous désirez parler à un conseiller, sentez-vous libres d'en faire la demande aux services aux étudiants», rajoute M. Randall.
Le collège Heritage a été la cible de trois alertes à la bombe, ces dernières semaines. Comme d'autres établissements de la région, incluant ceux de la Commission scolaire Western Quebec, de quelques écoles d'Ottawa, et les trois campus du Cégep de l'Outaouais, des messages menaçants ont forcé plusieurs évacuations.
Puis, le 3 novembre dernier, près de 80 écoles du Québec ont reçu un courriel de menaces provenant d'un groupe de mauvais plaisantins baptisé «Sceptre rouge». Quatre adolescents de l'Outaouais ont été arrêtés par la Sûreté du Québec.